Montagnes en majesté

Ce beau livre, très soigné et bien fini, compile sur 320 pages quelques-unes des plus belles photos du célèbre photographe et alpiniste suisse Robert Bösch. Il est sobrement dédicacé «Pour Ueli». Le regretté «Swiss machine» y tient en effet une place de choix. Le Bernois apparaît sur nombre de ces esthétiques clichés tantôt en couleur, tantôt en noir et blanc, sur lesquels la puissance des montagnes et l’une ou l’autre de ses innombrables facettes jouent systématiquement le premier rôle. Au fil de ses 65 années de vie, Bösch a aiguisé quantité de belles amitiés en altitude avec quelques-uns des héros qui ont fait des sommets leur terrain de jeu à l’instar de Steck. C’est en les suivant, fort de son oeil d’artiste et de ses compétences de guide, qu’il a réussi au fil du temps à saisir la beauté de leurs quêtes et ce qu’elles avaient parfois d’absolues. Les hommes passent, les montagnes restent, les traces qu’ils croient y avoir gravées durablement seront effacées par le temps et remplacées par d’autres, se dit-on en refermant ce bel ouvrage qui sans forcément le vouloir pousse à la philosophie et à la nostalgie.

Auteur

Robert Bösch

Source

Editions Glénat, 2019, ISBN 9 782344 038635, 62 fr. 50

Feedback