Moutons randonneurs

Moutons randonneurs

Des milliers de moutons remontant un glacier pour passer un col et poursuivre leur transhumance vers le val voisin: c' est un spectacle fascinant qui se joue annuellement entre le Schnalstal et l' Oetztal ( p. 46 ). Les spectateurs sont nombreux, mais il ne s' agit pas seulement d' une attraction touristique. La « remue » estivale des moutons est une tradition nourricière qui relie les deux vallées dans une symbiose remontant au Moyen-Age. Est-elle en core justifi ée sous les contraintes économiques actuelles

Faut-il se poser la question? S' il devient problématique d' avoir à payer pour assurer la transhumance, l' optimisation fi nancière ne doit pas être la me sure en tout: la valeur culturelle d' une tradition n' y a pas son prix.

Les valeurs culturelles et les traditions marquent d' une profonde empreinte les associations d' acti de plein air comme le CAS. Celui-ci aurait depuis longtemps disparu si tout y était comptabilisé. Il y a beaucoup d' idéalisme derrière l' ouverture d' une nouvelle voie d' escalade ou la protection des paysages alpins.

On se trompera en voyant dans ces lignes un plaidoyer pour des équations du type « tradition = bien » et « nouveauté = mal ». Il faut saluer les initiatives du CAS qui propose de nouvelles activités sportives comme le VTT ( p. 54 ) ou engage des réfl exions sur les conditions d' utilisation de l' es pace alpin. Un regard sur le passé, par exemple sur le cheminement immémorial des moutons, permet d' apprécier plus sereinement les innovations.

Christoph Meier rédacteur ( trad. )

LES ALPESRevue du Club Alpin Suisse CAS

L' Argentine est une destination idéale pour les skieurs qui ne souhaitent pas faire de pause durant l' été. En Patagonie, la ville de Bariloche est considérée comme la plus suisse des stations de ski d' Amérique du Sud: chocolat et poudreuse à la carte. page 36

Dans la poudreuse d' Argentine

Photo: extr aite de Bettina Hausler, Der Ber g – Schr ecken und Faszination, N ZZ Libr o 2008 Même après la dramatique rupture de corde survenue lors de la première ascension du Cervin, les alpinistes restèrent longtemps fi dèles à la corde de chanvre. Jusqu' à ce qu' ils accordent leur confi ance à la corde de polyamide élastique, et il y fallut du temps. Regard sur l' histoire de cet élément essentiel de l' équipe de l' alpiniste page 16

Histoire(s)de cordes

Suggestions de courses

Proposte di gite

Feedback