Panorama de la faune alpine: le bouquetin

Naturaliste, photographe et dessinateur animalier de talent, Eric Dragesco1 inaugure ici une série d' articles sur la faune alpine. Heureusement encore assez riche, celle-ci comprend de nombreuses espèces, dont les plus spectaculaires appartiennent à l' ordre des mammifères ou à celui des oiseaux. Commençons donc par l' un des plus impressionnants, ce rescapé prestigieux qui frisa l' extinction au siècle dernier: le bouquetin.

A l' instar de l' aigle royal, le bouquetin ( Capra ibex ) est un véritable emblème de la faune alpine. C' est un animal robuste, puissant, qui appartient à la même famille que la chèvre domestique. Le mâle adulte pèse de 80 à plus de 100 kg; il possède des cornes longues ( plus de 90 cm chez les vieux boucs ), massives, avec des bourrelets sur la face antérieure. La femelle, appelée étagne, pèse environ la moitié du mâle. Son pelage est plus clair, ses cornes fines, courtes ( 20-25 cm ), et sans bourrelets. Le sabot du bouquetin est parfaitement adapté à l' adhérence au rocher grâce à une sole élastique. Lorsqu' il est effrayé ou excité, l' Ibex émet un sifflement court qu' il produit en expirant rapidement par les naseaux.

Répartition et habitat Répandu dans tout l' arc alpin, le bouquetin prospère dans de très nombreuses colonies, mais il ne faut pas oublier qu' il était menacé d' extinction il y a 150 ans. Cette magnifique espèce fut sauvée in extremis par le roi d' Italie Victor Emmanuel II, qui créa en 1856 une réserve, devenue en 1922 le parc national du Gran Paradiso. Grimpeur virtuose de tempérament flegmatique, le bouquetin est un ongulé rupicole: il habite les pentes rocheuses situées à l' adret, au-dessus de la limite des forêts. A la belle saison, l' animal se tient en général entre 2400 et 3000 m dans les grands massifs. En hiver, il perd de l' altitude pour séjourner à la limite supérieure des arbres ou parmi les mélèzes clairsemés. Il recherche alors les endroits les plus secs, c'est-à-dire les pentes raides orientées au sud. Le bouquetin a une alimentation végétale très variée: il se nourrit surtout de graminées, mais il 1 Voir dans Les Alpes 1/96, p. 52, la présentation de son livre La vie sauvage dans les Alpes ( éd. Delachaux et Niestlé, Lausanne - Paris 1995 ).

En hiver, les ibex recherchent les pentes orientées au sud où la neige a vite fait de disparaître. Ils ont aussi tendance à perdre de l' altitude et peuvent séjourner à la limite supérieure des forêts, parmi les mélèzes clairsemés.

peut aussi brouter les plantes les plus coriaces comme les chardons, les lichens ou les rameaux des conifères.

Mode de vie Le bouquetin est un animal strictement grégaire; les mâles adultes vivent en petites hardes, tandis que les femelles se regroupent en troupeaux plus importants avec les cabris et les jeunes dans leur deuxième année. Les hardes mixtes n' apparais qu' au moment du rut, au mois de décembre. La hiérarchie entre mâles s' établit après des combats violents et spectaculaires qui mettent en li moment du rut, le bouc ji approche une femelle Jopte une position carac-iristique: il a la tête bais-:e, tendue en avant, avec s cornes qui encadrent le corps. Arrivé près d' elle, il sort le bout de sa langue noirâtre tout en l' agitant.

Le printemps est la saison de la mue mais aussi le moment des joutes amicales entre jeunes mâles. Les animaux se dressent alors sur leurs pattes arrière et se laissent retomber en même temps pour se frapper les cornes. Ils aiment également se pousser dans la pente, nuque contre nuque, avec les cornes entrecroisées.

Le jeune bouquetin commence à brouter dès l' âge de 3 semaines mais continue à téter sa mère jusqu' à la mi-septembre. Ce cliché d' allaitement a été pris à la fin juillet alors que le chevreau était âgé d' environ 6 à 7 semaines.

présence des boucs adultes de force semblable. Les animaux se dressent sur les pattes postérieures, prennent de l' élan et se laissent retomber pour se frapper les cornes avec une force inouïe. Le claquement sec des cornes qui s' entrechoquent est très sonore; il porte à plus d' un kilomètre! C' est le mâle dominant qui saillira le plus grand nombre de femelles. Pendant tout le rut, les mâles font preuve d' une grande patience et restent des journées entières à courtiser les femelles; ils sont soumis, attendant avec obstination qu' elles soient récep-tives.

La gestation dure environ 5 mois et demi. La mise bas a donc lieu vers la fin mai ou au début du mois de juin. L' étagne fait un petit, très rarement deux, et en général une fois tous les deux ans seulement. L' allaite dure environ 3 mois mais le cabri commence à brouter dès l' âge de 3 semaines. Le jeune quitte sa mère lorsqu' elle est à nouveau gra-vide, et recherche alors la compagnie d' autres jeunes. Ils rejoindront les femelles vers la fin juin pour former de grands troupeaux.

Là où il est protégé, le bouquetin est l' herbivore sauvage le moins craintif d' Europe. Sa distance de fuite ( distance minimale à partir de laquelle un animal s' enfuit devant un hnmrno i-iiiî l' anni à rló/-,M iwûr-M est en général faible, mais dépend des régions, de la période de l' année et de l' âge du sujet. Les femelles et les jeunes sont plus vifs et plus méfiants que les mâles adultes. L' ani s' effarouche le moins lorsque l' observateur l' approche sans mouvement brusque, complètement à découvert, en s' arrêtant dès que les signes d' énervement apparaissent. Habituellement, la distance minimale à laquelle le bouquetin supporte la présence d' un homme calme et à découvert varie entre 10 et 50 m chez le mâle, entre 40 et 100 m chez la femelle.

Eric Dragesco, Gryon VD

Activités jeunesse

attività dei giovani

lugend-lnfos,Berichte, ^Aktivitäten

samment de temps libre pour leurs loisirs personnels et le sommeil.

En principe, l' engagement des jeunes n' est pas rémunéré. En guise de remerciement, les jeunes reçoivent du CC une « carte-cabanes » leur donnant droit de nuitée, pendant une année, dans toutes les cabanes associées au projet. Pour leur séjour en tant qu' assistants, ils n' ont à leur charge que le voyage. Logement et nourriture sont gratuits.

Inscriptions et informations complémentaires Es-tu intéressé à ce genre de séjour de travail dans une cabane? Aimerais-tu savoir quelles cabanes participent à ce projet? Il te suffit de remplir et de nous retourner le coupon ci-dessous.

Feedback