Première manifestation suisse pour le sport des seniors

Première manifestation suisse pour le sport des seniors

L' exercice physique est vital

Bouger est non seulement vital, mais procure encore du plaisir à tout âge. C' est ce qu' ont prouvé lors de la première manifestation suisse pour le sport des aînés, organisée dans le cadre de la BEA à Berne, des orateurs de valeur mais aussi des visiteurs très actifs. Parmi le large éventail d' activités sportives proposé, dont plus de 2000 seniors ont profité, il y avait, entre autres, un mur d' escala animé par des membres du CAS.

Plus d' un tiers de la population suisse ne fait pas assez d' exercice physique. Ce manque d' activité a des répercussions directes sur le budget de l' Etat, car les coûts qui en résultent le chargent de 1,6 milliard de francs. Dans la seconde moitié de leur vie, les hommes sont plus avares en effort physique que les femmes: 24% des femmes entre 45 et 49 ans ne font pas suffisamment d' exer contre 30% des hommes. Chez les 60 à 74 ans, cette proportion atteint 29% pour les femmes et 40% pour les hommes.

Ces chiffres ont été présentés par le conseiller fédéral Samuel Schmidt lors du forum organisé dans le cadre de la manifestation pour le sport des aînés. Après avoir défini le concept des « nouveaux vieux » comme la « jeunesse du troisième âge », il a insisté sur le potentiel de développement du sport des aînés, l' attribuant au fait que les seniors « ont de l' argent, de l' influence et du goût à la vie ». Le ministre des sports a ensuite montré combien il aimait l' effort en faisant des exercices physiques avec la « Thera-band » lors d' une pause résolument sportive. Des activités physiques adaptées à l' âge Un des objectifs du Conseil fédéral pour le sport des seniors est le passage sans transition à des activités physiques adaptées à l' âge grâce à une offre appropriée. « Je sais qu' il existe des modèles et des associations exemplaires en la matière », continue Samuel Schmidt, qui aurait pu citer le Club alpin suisse pour illustrer son propos: le CAS propose depuis longtemps déjà des activités sportives pour les seniors ( cf. article suivant ). Et tout membre actif du CAS est exclu du tiers des paresseux.

« Nous voulons développer ensemble une culture de l' activité physique dans notre pays », poursuit encore le conseiller fédéral. Là aussi, le CAS peut fournir sa contribution: en se présentant aux personnes moins portées sur l' effort d' une manière telle qu' elles se tournent avec joie vers le sport de montagne, faisant ainsi de l' exercice.

Parallèlement au forum, les activités La « jeunesse du troisième âge » a montré le plaisir lié à l' activité physique en pratiquant des sports aussi différents que le walking, le vélo, le tir à l' arc, le self-dé-fense, la danse et – comment pourrait-il en être autrement – l' escalade. Le mur d' escalade a fortement été sollicité, même si les visiteurs étaient pour la plupart des grimpeurs éprouvés. Le plaisir se lisait sur le visage des grimpeurs comme des moniteurs. a

Margrit Sieber ( trad. )

Feedback