Programme annuel (Le -)

Le Programme annuel 2000 ne vous parvient pas seulement dans un nouvel habillage, il vous propose également des cours inédits!

Important! Consultez sans tarder le nouveau chapitre intitulé « Formation ». Les chefs OJ et AJ peuvent suivre ces cours à prix réduit, en bénéficiant d' une subvention. Ils doivent cependant mentionner leur activité à la jeunesse du CAS sur les formulaires d' inscription.

Pour les rapides!

Deux cours destinés aux jeunes et aux chefs OJ et AJ auront lieu en novembre et en décembre ( cf. Programme annuel 2000, pp. 38-39 ). Introduction à l' escalade de cascades de glace Dates: les 27 et 28 novembre ( cours en allemand ) Nouveau! Camp de snowboard et de freeride avec instruction avalanches Dates: du 17 au 19 décembre Markus Ruff, préposé à la jeunesse ( trad. ) m les moments forts de ce début de saison. La Suisse s' est distinguée avant tout avec la performance de Roman Félix, de Rothenbrunnen, qui a dominé les épreuves de Coupe d' Europe dans sa catégorie et qui a souverainement défendu son titre de champion du monde.

Sept longs moins. Les grimpeurs cadets et juniors ont rongé leur frein avant d' entamer les compétitions in-ternationales1. L' attente fut compen- 1 A la fin juin, les élites avaient déjà participé à trois épreuves de Coupe du monde.

Distinction dans la catégorie juniors filles: Alexandra Eyer, médaillée de bronze ( Courmayeur, I ) Distinction dans la catégorie cadets B garçons: Roman Félix conserve son titre de champion du monde ( Courmayeur, I ) sée par un programme dense: après une période d' entraînement intensif et de fréquentes préparations en équipe nationale, ils ont participé, dans l' espace de huit semaines, à trois compétitions internationales ainsi qu' au championnat suisse à Chiasso.

Nouvelle donne pour la relève Comme chaque catégorie regroupe des athlètes de deux années de naissance consécutives, une partie de la relève passe à la catégorie supérieure la saison suivante. Aussi, est-il très difficile d' estimer les rapports de force avant les premières compétitions de la saison. Ceci est surtout valable pour les cadets A et B, dont les performances peuvent rapidement évoluer, vu que les grimpeurs traversent une période de grands changements tant au niveau physique que psychique.

Les juniors, la catégorie des performances Cette année, la catégorie juniors regroupe les athlètes nés entre 1980 et 1981. Manuel Hassler, de Bienne, et Raphaël Lâchât, de Porrentruy, sont des grimpeurs performants qui évoluaient la saison passée en cadets A. Leur passage en juniors a pour conséquence de renforcer cette catégorie.

Les cadets A, la catégorie imprévisible Le potentiel des cadets A, filles ou garçons, est difficile à estimer, car c' est entre seize et dix-sept ans qu' ont lieu les transformations physiques les plus importantes. C' est donc aussi à ce moment que les performances peuvent diminuer ou augmenter très rapidement.

Les cadets B, la catégorie spectaculaire Les 14-15 ans de la catégorie cadets B, jeunes filles et jeunes hommes confondus, offrent au public le spectacle le plus attrayant. Ils posent aussi un véritable défi aux entraîneurs et aux personnes qui aménagent les voies. L' encouragement de la relève dans les différentes associations nationales joue un grand rôle dans cette catégorie. Ainsi les cadets B sont motivés. Ils se mesurent pour la pre- mière fois sur le plan international où ils peuvent faire jouer leur potentiel physique et psychique, idéal à cet âge. Dans les épreuves de Coupe d' Europe à Imst et à Berne, tout comme au championnat du monde de Courmayeur, les vainqueurs de cette catégorie auraient pu se mesurer sans problème aux grimpeurs de cinq ans leurs aînés. Il s' agit de Natalia Gros, de Slovénie, et de Roman Félix, de Rothenbrunnen.

Roman Félix défend son titre de champion du monde Roman Félix, qui a remporté un vif succès dans les compétitions internationales la saison passée, a renoué sans encombre avec le succès. Il a dominé de façon souveraine toutes les épreuves internationales ainsi que le championnat suisse, où il a concouru dans la catégorie juniors. Il a atteint le premier objectif de la saison en L' Equipe Suisse: des visages rayonnants après une compétition disputée!

1. Raphaël Lâchât 2. Hélène Maurer 3. Le champion du monde Roman Félix 4. Alexandra Eyer, médaillée de bronze 5. Cédric Lâchât 6. Simon Anthamatten 7. Gaby Madiener, cheffe des sports de compétition, direction de la délégation 8. Hanspeter Sigrist, entraîneur national 9. Manuel Hassler 1O. Andrea Lüthi 11. Raphael Möhr 12. Martin Siegrist 13. Jürg Gwerder, entraîneur des cadets et des juniors 14. Jérôme Häni 15. Martin Jaggi Escalade libre / Compétition Roman Félix dans la voie de la finale, longue de trente-cinq mètres, dont vingt en surplomb. Un parcours qu' il a maîtrisé souverainement ( Courmayeur, I )

Le CAS organise le championnat du monde d' escalade 2001!

Lors de son assemblée générale à Athènes, I' UIAA a attribué au CAS l' organisation du championnat du monde d' escalade 2001. Les épreuves de compétition auront lieu du 11 au 16 septembre à Bienne. La Suisse renoue ainsi avec les grandes rencontres internationales, ce qui contribue à dynamiser l' escalade de compétition et à en accroître la popularité.

Samuel Estoppey, secteur des sports de compétition ( trad. ) prestation remarquable. Sans démonstration de force apparente, il a parfaitement enchaîné les quarante-cinq prises de la voie de la finale, de degré 8a+ ( 10- ), jusqu' à la sortie. Il a fait preuve d' une qualité de mouvement que l'on peut décrire comme une véritable intelligence corporelle. Son style de grimpe combine à merveille le tempo, le rythme, la dynamique, la tension musculaire, la force et le calme. Lorsqu' un grimpeur de la trempe de Roman Félix maîtrise son art, la volonté s' estompe. Une « conscience corporelle » prend le relais et choisit instinctivement le mouvement juste. C' est seulement quand il a atteint la sortie, ou au moment de la chute, que Roman Félix semble sortir de cet état de concentration et d' harmonie totale, et qu' il commence à réaliser les prouesses qu' il a accomplies.

Il est impossible d' estimer quelle sera l' évolution du jeune homme de quinze ans et il est inutile de faire des spéculations à ce sujet. Ce qui importe, c' est qu' il parvienne à maintenir le cap. Ceci tient en premier lieu à sa famille, au groupe avec lequel il s' en défendant son titre de champion du monde, obtenu la saison passée à Moscou, et il a confirmé, de ce fait, son talent au niveau international. En finale de l' épreuve de Coupe d' Europe de Berne-Niederwangen, qui a eu Neu pour la troisième année consécutive à la halle d' escalade Magnet, Roman Félix a offert une traîne à Coire ( groupe conduit magistralement par Werner Brasser ), tout comme à l' Equipe Suisse. Ses exploits exceptionnels sont une source de motivation supplémentaire pour ses camarades de l' Equipe Suisse. Ils les encouragent à faire de gros progrès.

Des athlètes prometteurs Cédric Lâchât, de Porrentruy, a obtenu un troisième rang mérité aussi bien à Imst qu' à Berne, après avoir fourni une prestation remarquable. Au championnat du monde de Courmayeur, après une époustouflante qualification, Cédric Lâchât a échoué en finale. Comme quatre autres concurrents, il a chuté à une prise trop éloignée pour sa grandeur, ce qui l' a relégué à un 8e rang final assez ingrat.

Son frère, Raphaël Lâchât, a eu plus de chance à Courmayeur. En obtenant une cinquième place dans la catégorie juniors, il signe son meilleur exploit en compétition internationale.

Zommunications

le la direction du club

i Classement cadets et juniors de l' épreuve de Coupe d' Europe à Imst ( 10-11 juille- Cadets B garçons 1. Roman Félix, section Piz Platta 2. Marcin Wszolek, POL 3. Cédric Lâchât, section Jura Cadets A garçons 1. Tomaz Valjavec, SLO 2. Jérôme Pouvreau, FRA 3. Kilian Fischhuber, A 7. Martin Jaggi, section Saint-Gall 15. Simon Anthamatten, section Zermatt 3O. Mario Gysi, section Râtia 32. Jérôme Hâni, section Carougeoise Cadets A filles ( pas de Suissesse en compétition ) 1. Barbara Bacher, A 2. Nastja Guzzi, SLO 3. Elsa Fontanez, FRA Cadets B filles ( pas de Suissesse en compétition ) 1. Natalia Gros, SLO 2. Barbara Schranz, A 3. Katarzyna Dcugosz, POL ment de l' épreuve de Coupe d' Europe à Berne ( 14-15 août ) f Cadets B garçons 1. Roman Félix, section Piz Platta 2. Remy Samyn, FRA 3. Cédric Lâchât, section Jura Cadets A garçons 1. Jérôme Pouvreau, FRA 2. Adam Dewhurst, GB 3. Tomaz Valjavec, SLO 12. Martin Jaggi, section Saint-Gall 15. Jérôme Hâni, section Carougeoise 19. Simon Anthamatten, section Zermatt 22. Ivan Klarer, section Säntis 26. Reto Hug, section Piz Sol 29. Tristan Cordonier, section Diablerets Cadets A filles 1. Isabella Ritsch, A 2. Barbara Bacher, A 3. Nastja Guzzi, SLO 15. Livia Mancino, section Carougeoise Cadets B filles 1. Natalia Gros, SLO 2. Barbara Schranz, A 3. Katarzyna Dcugosz, POL 1O. Hélène Maurer, section Genevoise 12. Nadège Nassivera, section Jura 14. Andrea Lüthi, section Altels 2O. Coralie Monnay, section Carougeoise 260 participants, 26 nations, la Suisse occupe le 4e rang du classement par nation1 Cadets B garçons 1. Roman Félix, section Piz Platta 2. Adam Stack, USA 3. Remy Samyn, FRA 8. Cédric Lâchât, section Jura Cadets A garçons 1. Tomaz Valjavec, SLO 2. Mykhailo Shalahin, UKR 3. Kilian Fischhuber, A 27. Simon Anthamatten, section Zermatt 29. Martin Jaggi, section Saint-Gall 51. Jérôme Hâni, section Carougeoise Cadets B filles I. Natalia Gros, SLO 2. Katarzyna Dcugosz, POL 3. Nadine Ruh, GER 12. Andrea Lüthi, section Altels 24. Hélène Maurer, section Genevoise Cadets A filles ( pas de Suissesse en compétition ) LOIhaShalahina, UKR 2. Sandrine Levet, FRA 3. Barbara Bacher, A Médaille de bronze pour Alexandra Eyer Dans une catégorie où la compétition est vive et où figurent de nombreuses athlètes qui ont l' expérience des épreuves de Coupe du monde, la Zurichoise Alexandra Eyer, très concentrée, a évolué dans la voie de la finale, techniquement très difficile, avant de lâcher prise juste en dessous de deux autres concurrentes. Cette performance lui a valu la médaille de bronze, soit la deuxième médaille remportée par l' Equipe Suisse, qui compte douze grimpeurs. Hanspeter Sigrist, entraîneur national du CAS ( trad. )

.omumcazioni

Iella direzione del club

litteilungen 1er Clubleitung

a o.

Juniors garçons

1

1. Flavio Crespi, I 2. Alexander Meikl, A 3. Patxi Usobiaga, ESP 8. Manuel Hassler, section Pierre Pertuis 11. Raphaël Lâchât, section Jura

Feedback