Rapport annuel 2001

2001 4.3 Acceptation des comptes annuels

2001. Rapport de révision 4.4 Décharge donnée au Comité

central 5 Présentation et acceptation de la planification pluriannuelle et du plan financier 2003-2004 6 Elections

élection d' un membre du Comité central 7 Acceptation des directives sports de

montagne et environnement 8 Rapports des différents secteurs 9 Propositions des sections 10 Divers 11 Prochaine assemblée

Point 4 Commission de gestion 4.1 Rapport de la CG Le rapport sera transmis aux sections, à l' attention des délégués, fin avril 4.2 Acceptation du rapport annuel 2001 ( cf. pages 26 à 32 du présent numéro ) 4.3 Acceptation des comptes annuels 2001. Rapport de révision ( cf. pages 32 à 35 du présent numéro )

Point 5 Présentation et acceptation de la planification pluriannuelle et du plan financier 2003–2005

La documentation sera transmise aux sections, à l' attention des délégués, fin avril Point 6 Election d' un membre du Comité central Adriano Censi, directeur du secteur sauvetage/médecine, a été élu au Comité central. Il est candidat à sa réélection

Point 7 Acceptation des directives CAS et environnement

Les directives en vigueur pour la protection du monde alpin ont été approuvées par l' Assemblée des délégués en 1991. La Conférence des présidents a débattu, en novembre 2001, une première version modifiée des directives. Les sections ont eu l' occasion d' en prendre connaissance. Les directives ainsi modi-fiées seront soumises aux sections à l' attention des délégués, fin avril

Point 8 Rapport des différents secteurs

Quelques projets seront présentés en complément de la planification pluriannuelle ( point 5 )

Point 11 Prochaine assemblée

9 novembre 2002: Conférence des présidents à Berne a

Rapport annuel 2001

Le rapport annuel est l' occasion, pour moi, de faire un bref retour en arrière sur l' année écoulée. Beaucoup a été fait, au sein des sections, des commissions, du secrétariat administratif et je remercie tout le monde pour son engagement. Un des piliers du CAS est le volontariat, volontariat auquel l' année 2001 a voué une attention toute particulière. Ce n' est que grâce à celui-ci que nous pouvons maintenir la diversité de notre offre, tout particulièrement dans les sections. Que seraient nos 160 cabanes de ( haute ) montagne – construites, entretenues et gérées de façon professionnelle – sans un engagement volontaire? Comment, sans cela, rester compétitif dans notre offre de courses? Dans bien d' autres domaines encore, on pourrait montrer que, sans volontariat, il nous faudrait subir de nombreuses restrictions.

Pourtant, c' est une professionnalisation de plus en plus grande que je constate. Celle-ci est justifiée là où elle est nécessaire et appropriée. Mais la valeur du volontariat reste inestimable et doit être, au sein du CAS, considérée à sa juste valeur. Le présent rapport annuel montre comment les organes, membres et collaborateurs du CAS se mobilisent et s' engagent pour leur club.

Le CAS est une association bien structurée qui, suite à une décision de l' Assemblée des délégués 2001, dispose de catégories de membres remises au goût du jour et qui peut, grâce à ses augmentations de cotisations modestes, envisager l' avenir avec sérénité. La croissance nette d' environ 2 000 nouveaux membres nous réjouit particulièrement puisque nous avons ainsi la confirmation que le CAS est une association sportive attrayante.

Les exigences et désirs des membres sont très divers. Quant aux exigences posées à la direction du club, celles-ci sont tout aussi variées. Le champ de tension qui en résulte doit être maîtrisé avec tolérance.

Ces derniers temps, le grand public a eu de très nombreux échos des activités du CAS. C' est en effet ce que nous montrent, d' une part, les films et émissions de télévision consacrés à nos cabanes et, d' autre part, l' écho que notre club a eu dans les médias, que ce soit le compte rendu des championnats du monde d' escalade à Winterthour ou encore la célébration du centenaire du Sauvetage en montagne du CAS. Le CAS est sur le bon chemin! Notre défi est d' y rester afin de s' y trouver encore dans cinq ans. Si les montagnes avaient une patrie, ce serait la Suisse – c' est dans ce sens que nous voulons diriger nos efforts. a

Franz Stämpfli, président du Comité central ( trad. ) « Si les montagnes avaient une patrie, ce serait la Suisse. » Sur la photo, Ärmighorn, Kandergrund ( BE ) Pho to :Ma rt in Ge rb er 0 100 200 300 400 97 98 99 00 97 98 99 00 97 98 99 00 97 98 99 00 97 98 99 00 97 98 99 00 97 98 99 00 97 98 99 00 01 01 01 01 01 01 01 01 265 139 302 186 363 113 111 90 173 188 257 252 247 265 273 203 240 186 189 253 173 157 136 198 272 167 107 103 95 119 236 228 299 250 155 399 356 316 418 390 Courses d' hiver Courses d' été Jeunesse et familles Jeunesse et Sport ( J+S ) Formation de base hiver Formation de base été Cours de chef de courses hiver Cours de chef de courses été LES ALPES 4/2002

Rapport annuel 2001

Rapports complémentaires des secteurs d' activité

Alpinisme

Formation L' an dernier, le travail à la mise en œuvre du concept de formation a été poursuivi. La formation, en deux phases, des responsables est maintenant introduite dans tous les secteurs. Pour les chefs de courses déjà en activité, une nouveauté a été introduite: les cours complémentaires qui ont été offerts, pour la première fois, dans le programme de 2002. Un thème important, à savoir les compétences en matière de relations sociales, a été intégré pour la première fois dans les cours de cadres. Les journées de rencontre des chefs de courses ont été consacrées aux « normes de sécurité du matériel de montagne ». Le mandat relatif au statut juridique des chefs de courses du CAS, issu des journées de rencontre 2000, est en cours d' élabora. André Rieder et Ueli Werren ont quitté la commission de formation. Pour les remplacer, cette dernière a accueilli Heinz Vetter et Albert Wenk.

Courses La commission des courses a travaillé avec diverses autres commissions, notamment celle des publications, à l' élabo d' une nouvelle cotation des difficultés pour les randonnées, cotation comprenant six degrés. Pour les chefs de courses, elle a préparé des recommandations relatives au calcul des frais et dédommagements. Avec la commission de la formation, elle a organisé des journées d' instruction pour les chefs de courses. Les expéditions du CAS sont un thème que la commission a abordé. Par ailleurs, elle a travaillé au programme des courses de l' association centrale, en collaboration avec le secrétariat. Robi Sarbach a quitté la commission.

Jeunesse La nouvelle définition des tâches de la commission de la jeunesse a été achevée après le transfert de la formation J+S. La commission a maintenant une vision claire de la stratégie à suivre et des tâches à remplir dans le domaine des courses et de l' alpinisme en famille. Les projets « Work&Climb », « Semaines en cabanes » et « L' escalade fait école » ont été poursuivis, ce dernier avec un succès certain pour sa deuxième année. Le soutien au travail avec les jeunes reste important auprès des sections. Enfin, les sections ont fait connaître leurs responsables J+S. Après trois ans et demi, un changement est intervenu au sein du secrétariat administratif. Ayant succédé à Markus Ruff depuis la mi-août 2001, Tanja Peter a repris les rênes du secteur Jeunesse. Les nouveaux membres de la commission sont Anna Barbara Etter, Priska Landolt, Gerd Jäger et Anita Rohner. Dani Zimmermann et Martin Stettler, quant à eux, ont remis leur mandat. Membre de longue date de la commission, Esther Wopmann est décédée des suites d' une longue maladie.

Guides Une fois de plus, avec 45 personnes réunies, la soirée d' information pour les candidats guides a suscité un vif intérêt. Les examens 2001 ont été réussis par 34 participants dont 13 guides du CAS. La formation de guide est en mutation. On travaille actuellement à son élargissement et à la constitution de modules de formation. Un nouvel examen d' entrée sera mis sur pied en 2002.

Sport de compétition

Escalade de compétition L' événement majeur de l' année 2001, dans le domaine de l' escalade de compétition, a été les championnats du monde de Winterthour. Les travaux de la FAF,

Statistiques des participants

Responsables du secteur Alpinisme

– Elisabeth Zingg, membre du CC, responsable du secteur – René Brinkmann, président de la commission de la formation – Stefan Wullschleger, président de la commission des courses – Friedhelm Altpeter, président de la commission de la jeunesse – Silvan Bordogna, président de la commission des guides LES ALPES 4/2002

organisatrice, et de Hanspeter Sigrist, responsable sportif, ont largement contribué à la réussite de la manifestation. Il s' agit maintenant d' utiliser le succès des championnats pour promouvoir et faire connaître plus largement l' escalade comme sport de compétition. Après les championnats, la commission d' escalade a entrepris la programmation de la saison 2002 de la Swiss Cup. Désormais, c' est dans les trois disciplines – escalade de vitesse, de blocs et de difficulté – que les compétitions seront menées. Les organisations responsables, tout comme la commission, sous la direction de Urs Neu, se sont mises au travail avec enthousiasme et se réjouissent de la prochaine saison de compétition.

Au début de l' année 2001, l' escalade de compétition a obtenu un nouveau classement, plus élevé, auprès de l' orga faîtière Swiss Olympic. Ce nouveau rang permet d' obtenir des subventions plus importantes, mais implique en contrepartie que les exigences posées soient tenues de manière professionnelle. Hanspeter Sigrist a assumé la fonction de chef du sport de compétition en 2001 sur la base d' un mandat; ce dernier a été transformé en 2002 en contrat de travail en bonne et due forme.

Ski-alpinisme Dans le secteur du ski-alpinisme également, l' accent doit être mis sur la promotion à large échelle. Les compétitions de la Swiss Cup permettent de débuter. Les sept « nocturnes » – courses sur des pistes éclairées qui durent environ une heure – rencontrent la faveur des jeunes et moins jeunes. Comme le but, le plus souvent, est la station amont d' un re-monte-pente, une rencontre entre concurrents est souvent possible après la course. La commission se préoccupe beaucoup de l' amélioration de la formation de la relève. Un centre régional supplémentaire serait souhaitable dans la région Suisse centrale/Suisse orientale. En raison de la modestie du budget qui doit être strictement tenu, il faut continuer de travailler avec des moyens financiers restreints. La recherche de nouveaux moyens doit être poursuivie. Avec le sport de compétition, le CAS dispose d' une plate-forme attrayante. Le sport et l' esprit de compétition, l' en et les manifestations sportives en forment le cœur.

Cabanes et environnement

Cabanes Des quatre chantiers de rénovation prévus en 2001, seuls ceux de la cabane Cristallina et de la cabane du Mont-Fort ont pu être entrepris. La cabane du Mont-Fort a été rouverte, conformément au programme prévu, pour la saison d' hiver 2001/2002. Les travaux importants entrepris à la cabane Cristallina se poursuivront encore jusqu' au mois d' août 2002. Les travaux menés à la cabane Cadlimo et à la cabane Tschierva ont été bloqués par des interventions de la Commission fédérale pour la protection de la nature et du paysage ( CFPNP ). Grâce à des discussions avec les sections concernées et la Commission fédérale, des solutions ont pu être trouvées dans les deux cas. L' autorisation de construire a même été accordée en automne pour la cabane Cadlimo. Pour la cabane Tschierva, un nouveau concours sur invitation sera organisé de telle sorte que les deux projets pourront être réalisés au cours de l' année 2002.

La commission des cabanes a considéré comme une très bonne nouvelle le fait que l' architecte Toni Spirig, de Cele-

« Le CAS fait école » – et, apparemment, sait aussi rendre heureux L' escalade de blocs, un sport fascinant, aussi pour les spectateurs des championnats du monde 2001 à Winterthour Pho to :CAS -a rc hi ve s Pho to :Ra ine r Ed er

Responsables du secteur des sports de compétition

– Samuel Estoppey, membre du CC, responsable du secteur – Urs Neu, président de la commission technique d' escalade – Félicien Morel, président de la commission technique de ski-alpinisme LES ALPES 4/2002

rina, ait obtenu le Prix Solaire Suisse pour la construction de la cabane Kesch. La production et la gestion de l' énergie obtenues, avec un taux d' autoproduc de 74%, ne peuvent toutefois pas, pour des raisons de coûts, servir de normes à d' autres cabanes. La commission des cabanes a accompagné 10 sections lors des travaux préparatoires de rénovation de cabanes et a accepté 12 demandes de subvention pour des travaux d' entretien d' un montant total de 136 840 francs.

Un groupe de travail de la commission a participé à l' élaboration de directives relatives au thème « énergie et construction ». Parallèlement, en collaboration avec la commission pour la protection du monde alpin, des directives « cabanes et paysage » sont en préparation. Elles devraient permettre de désamorcer les problèmes qui peuvent se poser en matière d' intégration des cabanes dans le paysage. En juin dernier, les commissions des cabanes des pays de l' Arc alpin se sont retrouvées à Brenta ( I ). Les discussions ont principalement porté sur l' approvisionnement en eau, l' épuration des eaux et sur le « label environnemental de l' UE » qui, à l' avenir, devrait intéresser de plus en plus les refuges alpins.

Malgré une arrivée précoce de l' hiver et une saison hivernale difficile, les nuitées en cabanes ont augmenté, en 2001, de 3% par rapport à la période correspondante de l' année précédente. Il se peut que les cabanes rénovées et les cours dispensés aux gardiens de cabane commencent à porter leurs fruits. En août, Bruno Lüthi a débuté dans sa fonction de responsable du secteur Cabanes au secrétariat administratif. Ses tâches toucheront principalement au marketing et à la logistique.

Après une longue période de collaboration, Luca Pohl et Rolf Rudin ont pris congé de la commission des cabanes. Nous tenons encore une fois à les remercier de leur engagement. Simultanément, avec Giorgio Gendotti, succédant à Luca Pohl, c' est un spécialiste du bâtiment tessinois qui entre à la commission.

Protection du monde alpin La commission s' est engagée, en 2001, dans divers domaines sous la direction de Monika Frehner. C' est ainsi que des membres de la commission ont collaboré à la réalisation de la campagne sur les transports « Alpes retour ». Outre les horaires des lignes alpines, le billet combiné « Rail&Sleep », qui offre une carte de transport valable deux jours avec une nuit en cabane, a été mis en vente. Dans certaines sections, des conseils ont été fournis en matière de transports collectifs.

En raison des nouveaux plans de gestion des forêts, les conflits entre l' escalade et la protection de la nature se sont ag-gravés, notamment dans les sites des cantons de Soleure et de Bâle-campagne. Lors de nombreuses visites des lieux, avec des représentants des autorités, on a essayé de satisfaire autant que possible les exigences de la protection de la nature tout en conservant aux sites un intérêt pour l' escalade. Sur mandat du Comité central, la commission a entrepris la rédaction de nouvelles directives sur le thème « Sports de montagne et environnement »; elle les a fait parvenir, pour consultation, aux sections. Avec des représentants d' autres secteurs, les documents relatifs au « Libre accès et protection de la nature » ont été achevés et adoptés par l' association centrale. La campagne de récolte de dons en faveur du fonds de protection de la nature – lancée avec la distribution de l' ho des lignes alpines – s' est déroulée de manière particulièrement réjouissante puisque près de 16 000 membres ont versé, au total, quelque 450 000 francs. Nous pourrons, en conséquence, poursuivre certains projets et en lancer d' autres. Pour utiliser nos moyens propres de manière économe, ce sont des moyens financiers collectés à l' exté qui ont soutenu les projets relatifs aux courses d' hiver, aux conseils écologiques aux cabanes et à la formation. Pour pouvoir se faire une opinion sur le projet de nouvelles grandes régions de protection de la nature, la commission, avec les préposés à la protection de l' en

0 1996 1997 1998 1999 2000 2001 20000 40000 60000 80000 100000 120000 140000 160000 180000 Non-membres Jeunesse ( y. c. CAS ) Membres CAS Gratuit Nombre de nuitées d' après les groupes de visiteurs 1996–2001

Responsables du secteur Cabanes et Environnement

– Thomas Tschopp, membre du CC, responsable du secteur – Peter Büchel, président de la commission des cabanes – Monika Frehner, présidente de la commission de la protection du monde alpin

vironnement des sections, a visité le val Malvaglia, au Tessin, qui forme une partie du nouveau parc national proposé au Rheinwaldhorn/Adula. En 2001, les documents « Lebensraum Alpen » et « Alpen aktiv » rédigés par les membres de la commission, ont été publiés. La communauté de travail pour les régions de montagne ( SAB ) a attribué son Prix des médias aux deux ouvrages du CAS. Pour des raisons professionnelles, Maria Rohner et Claudia Challandes ont quitté la commission à la fin de l' année. Elles ont été remplacées par Christine Neff, géographe, et Franziska Wüthrich, naturaliste et enseignante. Andrea Felder travaille au secrétariat depuis le début de l' année à 50% comme assistante du préposé à la protection du monde alpin.

Sauvetage/Médecine

Sauvetage Le sauvetage en montagne du CAS s' est développé favorablement en 2001. De nombreux projets ont exigé des responsables du secteur un engagement important, outre leurs activités normales. Le point d' orgue de l' année a été la manifestation « 100 ans de sauvetage alpin au CAS » et la nouvelle image de l' organisa de sauvetage. Fin mai, à Grindelwald, lors d' une rencontre à laquelle étaient invités les médias et les autorités, la commission du sauvetage a fait le point, pour le public et ses partenaires, sur la situation du sauvetage en montagne. Les responsables des différentes zones ont informé, le même jour, tous leurs partenaires et toutes les autorités locales et cantonales intéressées. Des dossiers de presse, avec un choix de photos, ont été remis à près de 200 médias. Des interviews ont été réalisées par la radio et la TV avec de nombreux sauveteurs.

L' ouvrage 100 Jahre Alpine Rettung Schweizer Alpen-Club, réalisé pour l' oc, est un témoin précieux. Il fournit à un large cercle d' intéressés une vue d' actualité sur le sauvetage au sein du CAS. Réunis à Interlaken, les sauveteurs et leurs hôtes ont fêté le centenaire de l' organisation au cours d' une impressionnante manifestation à laquelle a notamment participé l' abbé de Disentis. C' est aussi par les couleurs qu' ils portent que les sauveteurs du CAS doivent être reconnus: les sauveteurs sont en noir et jaune et les conducteurs de chien en rouge et noir. Une collection de vêtements proposée aux donateurs est disponible mais, pour des raisons financières, elle ne peut plus être offerte gratuitement aux sauveteurs. La nouvelle broche est un signe de reconnaissance et doit, tout comme celle de l' association centrale, montrer l' appartenance au Club alpin. Les postes de secours, c' est nouveau, verront leur nom inscrit sur la broche en question.

Un nouveau concept d' alarme pour les interventions en cas d' avalanche, mis au point avec la Rega, a pu être introduit avant la saison d' hiver. Un accord de collaboration a pu être signé avec l' asso uranaise des installations de remontées mécaniques ( VUSS ) qui prévoit que le CAS intervienne pour le sauvetage des personnes. Le treuil Chamonix a été choisi pour remplacer l' appareil à câble. Grâce à un don très généreux de la fondation Hutzenlaub, une première commande a pu être passée. Un appareil et ses accessoires coûtent en effet près de 20 000 francs.

Le nouveau modèle de la formation, à trois niveaux – central, par zone et régional – a fait ses preuves. Des faits nouveaux ont marqué le domaine de l' engagement des chiens. Sous la conduite du responsable du secteur Chiens, un nouveau programme de formation et de brevet a été introduit avec, pour directives, de « conserver ce qui est éprouvé, d' introduire de nouvelles connaissances et d' assurer la qualité ».

Tous les sauvetages ont été menés à bien par les sauveteurs du CAS. Outre les opérations habituelles des saisons d' été et d' hiver, ce sont surtout les activités sans rapport avec la montagne qui sont responsables du nombre croissant d' accidents dans l' entre saison. Il faut, par conséquent, parler maintenant de sauvetage pendant toute l' année. Le décès tragique de deux sauveteurs lors d' une intervention dans le Bas-Valais a montré, une fois de plus, les risques liés au sauvetage. Les cantons et les communes, les organisations touristiques et les fournisseurs professionnels d' activi en plein air estiment qu' une organi-

Lors de la réunion annuelle des préposés des sections à la protection du monde alpin, au val Malvaglia ( TI ), le thème de la protection de grandes régions a été au centre des préoccupations Photo: archives Jürg Meyer

Responsables du secteur Sauvetage/Médecine

– Adriano Censi, membre du CC, responsable du secteur – Louis Salzmann, président de la commission de sauvetage – D r Hans Jacomet, président de la commission de médecine LES ALPES 4/2002

sation de sauvetage sûre et fonctionnant bien est indispensable. C' est pourquoi les moyens nécessaires doivent être mis à disposition des équipes de sauveteurs. La collaboration avec des partenaires comme la Rega ou des sociétés de remontées mécaniques s' est déroulée sans accroc. Membre de la Commission internationale des secours alpins ( CISA ), le CAS est aussi représenté à l' échelon international. Que soient remerciés ici tous les sauveteurs du CAS et leurs collaborateurs ainsi que tous ceux qui, avec détermination et courage, ont aidé à porter secours.

Médecine La commission de médecine, qui représente au sein du CAS le domaine de la médecine d' altitude, se tient à la disposition de toutes les commissions et des membres pour répondre aux questions relevant de ses compétences. L' an dernier, de très nombreux renseignements techniques ont ainsi été fournis.

Lors d' une réunion extraordinaire de la commission, le 9 avril à Stans, les tâches, les compétences et les limites, relatives au sauvetage, de la commission de médecine, de la commission de sauvetage et de la Société suisse de médecine de montagne ont été définies. Le règlement de la commission de médecine a été adapté au nouveau concept du sauvetage. La collaboration avec la commission de sauvetage est maintenant excellente, ce grâce au nouveau secteur « Médecine de sauvetage » dirigé par le D r Peider Frey. Celui-ci peut compter sur la collaboration des D r Monika Brodmann, Kathrin Blunschi, Grégoire Zen Ruffinen et Hans Jacomet. La priorité va maintenant à la désignation d' un médecin responsable pour chaque zone et à la formation continue des sauveteurs. Nouveau venu dans la commission, le D r Mathias Zürcher dirige le projet des pharmacies de cabane. Dans cette perspective, un projet pilote est mené dans cinq cabanes de la section Pilatus. Le but est de fournir, à toutes les cabanes, une pharmacie normalisée.

La commission participe activement à l' organisation et au déroulement des cours annuels de médecine de montagne destinés aux médecins. A Tiefenbach, le cours d' été CAS/SSMM a été fréquenté par quelque 60 personnes. Le cours d' hiver a rassemblé sept participants. Des diplômes internationaux de médecine de montagne ont pu être remis à 25 participants.

Le président de la commission, le D r Hans Jacomet, médecin-chef à la Rega, remettrait volontiers sa charge, après cinq ans de fonction, à un collègue plus jeune s' intéressant à cette commission. Il resterait toutefois membre de la commission au titre de représentant de la Rega.

Publications

En été 2001, Robert Bleuer a succédé à Bernhard Banzhaf dans le secteur qui comprend la revue, les éditions, la bibliothèque et la culture. Ces divers secteurs, qui contribuent grandement à la bonne image du club, fonctionnent sans problème. Les travaux en cours sont poursuivis tout en tenant compte des contraintes financières.

Revue Les Alpes ont poursuivi l' an dernier leur développement. Les adaptations de la

L' anniversaire « 100 ans de sauvetage alpin au CAS » a marqué l' année 2001 Pho to :B ru no Durr er

Responsables du secteur Publications

– Robert Bleuer, membre du CC, responsable du secteur, président de la commission de la revue – Bernhard Banzhaf, président de la commission de la culture – Martin Gurtner, président de la commission des éditions – Barbara et Jürg Stüssi-Lauterburg, co-présidents de la commission de la bibliothèque LES ALPES 4/2002

mise en page entreprises au début de l' année ont été appréciées aussi bien par les lecteurs que par les annonceurs. Pour le contenu, la rédaction s' en tient aux directives décidées, à savoir de fournir une revue élaborée de manière professionnelle et de haut niveau. Le commerce des annonces s' est développé de manière favorable. Alors que dans toute la presse suisse un recul de quelque 10% des annonces a été enregistré, hormis pour les offres d' emplois, Les Alpes ont pu compter avec une augmentation de 14%. La mise en page sensiblement modifiée et un changement de priorités auprès des annonceurs ( notable retrait du commerce électronique ) ont joué un rôle dans cette évolution. Le fait que plusieurs nouveaux annonceurs aient retenu Les Alpes montre la qualité de la revue qui accroche aussi l' attention des spécialistes du marketing.

Editions La gestion professionnelle menée par le responsable des éditions a permis d' aug sensiblement le chiffre d' affaires. La promotion des ventes a eu des effets positifs. Un chiffre d' affaires plus élevé ne signifie toutefois pas des bénéfices supplémentaires, car davantage de ventes impliquent également davantage de dépenses pour la gestion ou les frais d' expédition. Pour 2001, les éditions du CAS fournissent un bilan pratiquement équilibré.

L' adaptation des prix de vente à la fin de l' année a procuré aux éditions les capitaux nécessaires pour offrir des ouvrages intéressants à un bon rapport qualité/prix. Le fait que le programme d' édition soit bien adapté aux besoins est démontré par la liste des meilleures ventes de l' année. Des sept livres les mieux vendus, six ont été publiés en 2001. Le site Internet des éditions, www.sac-verlag.ch, est lui aussi un succès. Plus du tiers des commandes passe en effet désormais par ce canal.

Bibliothèque La bibliothèque du CAS qui se trouve, depuis 1914, à la Bibliothèque centrale de Zurich constitue une richesse considérable et jouit d' une réputation internationale, réputation à laquelle contribuent d' ailleurs les acquisitions proposées par la commission. Des discussions sont en cours avec la Bibliothèque centrale de Zurich à propos d' un nouveau contrat. Il est notamment question des frais de reliure – qui sont des mesures de conservation indispensables – et des frais administratifs qui devraient être payés selon des critères précis.

Culture La commission de la culture s' est engagée d' une part lors du FIFAD ( Festival International du Film Alpin des Diablerets ), d' autre part lors du choix des œuvres et de l' attribution du prix CAS de la culture qui a été remis à Berne, fin novembre. Un vif succès a été obtenu par l' exposition « Panoramas – Un voyage des yeux » au Musée alpin de Berne, notamment grâce aux échos obtenus dans les différents médias.

Marketing/Logistique, droit et finances

Marketing Au cours de l' année écoulée, ce sont surtout les projets et activités de marketing des divers secteurs qui ont été soutenus. Dans le cadre de la campagne en faveur des transports publics, le billet « Rail&-Sleep » a été lancé et, dans le domaine de l' alpinisme en famille, c' est le projet « 20 cabanes pour les familles » qui a vu le jour pour la saison 2002. Le site Internet a été développé. Depuis septembre 2001, il est pratiquement utilisable en totalité, tant en français qu' en allemand. En raison d' une certaine baisse d' intérêt pour Internet et du fait que les bandes publicitaires permettent à peine de gagner quelques recettes, la présence du CAS sur Internet devrait être élargie seulement là où un intérêt commercial est démontré, par exemple pour les éditions et les commandes, pour les cabanes et dans le domaine des cours. La publicité pour gagner de nouveaux membres se fonde, comme auparavant, sur l' idée que ceux-ci doivent être abordés là où un lien avec les activités de montagne existe déjà, par exemple lors du sociétariat provisoire auquel on peut souscrire dans les cabanes.

Relations internationales Au sein de l' organisation faîtière internationale UIAA, les délégués du CAS sont actifs dans huit commissions. Au cours des réunions de printemps et d' automne, la discussion a principalement porté sur le développement de l' as. La question se pose de savoir si l' UIAA doit s' engager davantage dans les sports de compétition et si les activités traditionnelles doivent toutes être maintenues. Il s' agit aussi, pour l' UIAA, de trouver de nouveaux moyens financiers pour professionnaliser, du moins en partie, les activités qui sont d' hui bénévoles.

Le Club Arc Alpin ( CAA ) discute lui aussi, dans sa sixième année d' existence, de son avenir. Le CAA souhaite se donner de nouveaux statuts et se positionner en tant qu' interlocuteur de l' Union européenne pour toutes les questions relatives aux Alpes. Lors de l' assemblée générale tenue à Schaan ( FL ), c' est le Club alpin italien qui a repris la présidence pour deux ans.

Secrétariat administratif/Logistique Après l' adoption par l' Assemblée des délégués, en 2000, des nouvelles structures

60 000 50 000 40 000 30 000 20 000 10 000 0 Nombre d' exemplaires Livres vendus Livres vendus 1998 1999 2000 2001

Responsables du secteur Marketing/ Logistique, droit et finances

– Michael Caflisch, membre du CC, responsable Marketing/ Logistique – Bettina Geisseler, membre du CC, juriste – Yves Veya, membre du CC, responsable des finances LES ALPES 4/2002

concernant les membres, un groupe de travail a élaboré un nouveau règlement des contributions. Lors de l' Assemblée de 2001, les délégués ont admis les nouvelles structures. Parallèlement, le secrétariat administratif a testé un nouveau logiciel pour la gestion des listes de membres. Le choix s' est finalement porté sur un logiciel, utilisé à l' échelon international, qui répond déjà aux besoins du Club alpin allemand. Ce choix devrait permettre à l' avenir des synergies dans l' entretien et le développement du logiciel en question.

Avec l' embauche du responsable du secteur Cabanes, l' effectif du personnel atteint 21 emplois à plein temps, répartis sur 26 collaborateurs. Après la phase de croissance du secrétariat, il faut maintenant une phase de consolidation. On doit notamment réfléchir au fait que l' offre actuelle d' activités et de services ne peut être maintenue que grâce à un grand nombre de bénévoles. Si la part de bénévolat devait diminuer au cours des prochaines années, le CAS devrait soit engager de nouveaux collaborateurs soit réduire ses offres de prestations.

Droit A l' échelon national, différents projets de plusieurs secteurs ont dû être examinés sous l' aspect du droit pour rédiger des contrats. Les questions posées par les sections, en matière de responsabilité lors d' activités sportives, ont été examinées et ont reçu des réponses. Le groupe de travail « Responsabilité civile » n' a pas encore pu entamer ses travaux. En revanche, des échanges ont eu lieu au sein du groupe CAS/Guides pour les expertises en cas d' accident de montagne. Le développement du droit, notamment un projet de révision de la loi sur la responsabilité civile, est observé avec une certaine inquiétude. Présidée par les juristes du CAS, la séance annuelle relative à la réciprocité dans les cabanes a eu lieu à Innsbruck. Au cours de deux journées de rencontre des juristes de l' UIAA, ce sont justement les questions de responsabilité qui ont été discutées. Un manuel de l' UIAA sur les questions de droit est en préparation. Une part importante du travail du secteur a consisté à maintenir les relations avec les sections et les associations étrangères ainsi qu' avec les collègues de l' Association centrale et les collaborateurs du secrétariat. a

( trad. )

Jahresrechnung 2001 / Compte annuel 2001 Bilanz per 31.12.2001 / Bilan au 31.12.2001

2000 2001 Aktiven / Actifs Flüssige Mittel / Liquidités – Kasse / Caisse 3 935 8 703 – Postchecks / CP 162 147 138 965 – Banken / Banques 3 781 503 3 962 084 3 947 585 4 109 752 Wertschriften / Titres 1 306 363 1 159 645 Forderungen / Créances – Debitoren / Débiteurs 2 001 581 2 363 574 – Transitorische Aktiven / Actifs transitoires 539 751 613 326 Darlehen an Sektionen / Prêts aux sections 10 000 5 000 2 551 333 2 981 901 Vorräte, Mobilien / Stock, Mobilier – VorräteRéserve d' articles 101 800 795 020 Mobiliar und Maschinen / Mobilier et machines 190 000 265 000 Clubführer / Guides 1 157 000 1 128 380 1 448 800 2 188 400 Total 9 254 080 10 439 697 Passiven / Passifs Kurzfristiges Fremdkapital / Capitaux à court terme – Diverse Kreditoren / Créanciers divers 1 621 056 1 662 3070ffene bewilligte Hüttensubventionen / Subventions votées non payées cabanes 556 000 Transitorische Passiven / Passifs transitoires 375 768 2 094 840 Zentrales Inkasso 02/ Encaissement centralisé 02 2 997 994 3 514 238 5 550 818 7 271 385 Fonds – Hütten / Cabanes 546 214 –17 831 – Zeitschrift / Revue 733 742 766 230 Huber + Kaderli 135 800 Führer / Guides 249 900 200 000 Naturschutz / Protection de la nature 195 400 407 780 Rettungskosten / Frais de sauvetage 313 700 Rettung / Sauvetage 273 162 576 862 Material Rettungswesen / Matériel de sauvetage 302 450 358 469 – Ausseralpine Forschung / Recherche hors terr. alpin. 12 900 Personal/-Fürsorge / Prévoyance du personnel 78 300 Ausbildung / Formation 369 400 200 000 Clubführer / Guides-manuels 234 861 227 880 – Alpiner Kunstpreis Meuly / Prix d' art alpin Meuly 127 400 117 400 3 573 229 2 836 789 Eigenkapital / Fonds propres – Wertschriften / Titres 100 000 54 194 – Allg. Reserven / Réserves générales 30 033 277 329 130 033 331 523 Clubvermögen / Fortune 3 703 262 3 168 611 Total 9 254 080 10 439 597 Veränderung Clubvermögen / Variation de la fortune du club Clubvermögen per 1.1.01 /Fortune du club le 1.1.01 4 849 692 3 703 261 Zugänge Fonds / Attributions fonds 431 211 992 508 Verzinsung Fonds / Intérêts des fonds 5 334 Abgänge Fonds / Débits des fonds 1 310 748 1 728 648 Abnahme allgemeine Reserven / Diminution des réserves générales » –272 232 Zunahme allgemeine Reserven / Augmentation des réserves générales 201 190 Abnahme Clubvermögen / Diminution fortune du club 1 146 435 534 950 Clubvermögen per 31.12. / Fortune du club au 31.12. 3 703 261 3 168 311 LES ALPES 4/2002

Betriebsrechnung und Budgetvergleich 2001 ( Zusammenfassung ) Compte d' exploitation et budget 2001 ( Résumé )

Rechnung 2001 Budget 2001

Feedback