Sport de plein air – protection de l'environnement. Un nouveau poste au sein du CAS

Sport de plein air – protection de l' environnement

Au gré de son engagement, le CAS a acquis une vaste compétence concernant une pratique des sports de montagne dans le respect de l' environnement. Un poste nouvellement créé permet de mettre ce domaine en évidence.

L' évolution du sport de masse, les nouvelles disciplines à la mode, l' aménage et les installations nouvelles, la commercialisation – tout cela est potentiellement en conflit avec la protection de la nature et de la faune. Les sports de montagne et de plein air sont le « métier » de base du CAS. Dans le même temps, il s' engage à respecter le plus possible la nature, ce qui le place d' office face à un dilemme qu' il n' a jamais cherché à esquiver 1. Aujourd'hui, le CAS est une instance reconnue en la matière et peut faire entendre sa voix auprès des autorités, des associations de protection de l' environnement et des entreprises de sport de plein air.

Résoudre les tensions

Le CAS est l' un des partenaires clés dans les fastidieuses négociations autour d' une réglementation de l' escalade dans la région de Bâle, internationalement connue des adeptes de ce sport 2. Dans de nombreux conflits locaux soulevés par des interdictions, le CAS défend les intérêts des grimpeurs et intervient pour rétablir le dialogue 3. Concernant le conflit d' intérêts entre sports d' hiver et protection de la faune, le CAS fait œuvre de pionnier dans la sensibilisation 4 et s' en depuis peu à fournir des indications correctes et juridiquement valables sur les cartes de randonnée à ski et dans les publications du CAS 5. En présence de différends et pendant la planification à l' échelle régionale et locale d' activités en plein air, le CAS agit comme conseiller et médiateur. Dans la zone « Jungfrau– Aletsch–Bietschhorn », il prend part à la conception et à la mise en œuvre d'« activités contrôlées » en plein air. En collaboration avec les autorités fédérales – les Offices fédéraux de l' environnement et du sport – et d' instances scientifiques, le CAS élabore des directives et des stratégies concrètes.

Le secteur Environnement au cœur de l' action

Au sein du CAS, c' est le secteur Environnement qui s' occupe de l' interaction 1 Voir l' article « Sports de montagne et environ- nement » dans Les Alpes 4/2004, pp. 58–60 2 Cf. Les Alpes 5/2005, 6/2003, 5/2002, 10/2001 3 Quelques exemples récents: Fritzland/BE, val- lée du Rhin/SG, Laubenwand/GL, blocs d' escalade à Lindentäli/BE 4 Par le projet « Courses hivernales dans le res- pect de l' environnement » entre 1999 et 2004, et en participant aux « Pandaction Snowdays » du WWF depuis 2004 5 Voir l' article « Cartes et guides de randonnée à ski » dans Les Alpes 2/2006, pp. 34–35 6 C' est ce qu' a décidé le Comité central du CAS en 2001, en adoptant le document de principe Libre accès – protection de l' environnement.

7 La discussion riche en émotions qui s' est déve- loppée lors de la CP 2005 et l' importante minorité qui a exprimé une position critique constituent un signal que le secteur Environnement prend au sérieux et dont il tiendra compte à l' avenir: 8 Tél. 031 370 18 66, courriel: petra.voegeli(at)sac-cas.ch Petra Vögeli est la nouvelle responsable Sports de plein air – protection de l' environ. Photo prise pendant une randonnée à ski sur le Gross Ruchen Photo: màd.

Le CAS est une instance reconnue dans la médiation de conflits liés à la protection de l' environnement Photos: ar chiv es Jür g Mey er Le sport de montagne dans le respect de la nature, aujourd'hui comme demain, dans toute sa diversité – c' est ce que vise le CAS par son travail dans ce domaine sport de plein air-environnement-libre accès 6. Ainsi, notre tâche est de trouver un équilibre entre les intérêts de part et d' autre et ce, en étroite collaboration avec les secteurs qui s' occupent d' activi sportives. Car il s' agit, en fin de compte, d' assurer qu' on pourra pratiquer les sports de montagne longtemps encore et de permettre leur développement. Pour disposer des ressources personnelles nécessaires, la création du nouveau poste de responsable Sports de plein air – protection de l' environne s' imposait. Cette mesure a été approuvée suite à une intense discussion lors de l' Assemblée des délégués 2005. La Conférence des présidents a confirmé la décision après d' âpres discussions 7.

Création d' un nouveau poste

Depuis le 1 er mars 2006, ce poste est occupé par Petra Vögeli, cheffe de course OJ de la section Zindelspitz. Auparavant, cette diplômée en sciences de l' environ travaillait pour l' Office pour la protection de la nature et des paysages de Schwyz, où elle s' est initiée à la gestion de dossiers sensibles et de négociations entre des partenaires aux intérêts opposés. Elle pratique les sports de montagne sous presque toutes leurs formes et, en tant que cheffe de course active, connaît de l' intérieur le fonctionnement du CAS. Ses tâches sont, pour l' essentiel: – conseils et coordination pour toutes les questions liées à la problématique sports de plein air–environnement– libre accèsélaboration, seule ou en équipe, de concepts pour une pratique des sports de plein air respectueuse de l' environne et pour la résolution de conflits entre utilisation et protectionsuivi et modération de processus de conciliation ou de résolution de conflits, intermédiaire entre représentants sportifs et offices chargés de la protection de l' environnementprises de position, représentation d' intérêts, lobbying et sensibilisationréalisation et diffusion de supports pour la sensibilisation, la formation, l' in entre différents acteurs, activités, projets et informations.

Les membres et sections du CAS, ainsi que toute autre instance ou organisation, peuvent s' adresser à Petra Vögeli pour les questions liées à la problématique sports de plein air–environne- ment–libre accès 8. N' hésitez pas à la contacter si vous avez des questions, des préoccupations, des propositions à lui soumettre. a Jürg Meyer, préposé à l' Environnement ( trad. ) Les sports de montagne sont potentiellement en conflit avec la protection de la nature et de la faune. Pour garantir leur pratique à long terme, le CAS doit s' engager pour leur pratique dans le respect de la nature www.natursportinfo.ch Lors du séminaire international coor-ganisé par le CAS les 10 et 11 novembre 2005 à Bâle autour du titre Konsumgut Natur – verehrt, verzehrt, on a assisté au lancement officiel de la plate-forme Internet www.natursportinfo.ch. Elle se base sur le site allemand www.natursportinfo.de et a été réalisée sous la direction de l' OFEV. Le CAS a participé à sa conception. Cette plate-forme fournit des informations et une bibliographie pour tous les sports de montagne, leurs caractéristiques, les impacts possibles sur la nature et l' environnement, les conflits actuels, les solutions possibles ainsi que des exemples concrets. Pour l' ins, elle s' adresse en priorité aux utilisateurs intéressés par les aspects de protection de la nature et de résolution de conflits. L' idée est, cependant, d' élargir le site afin qu' il réponde aux questions que se posent les sportifs en général, par exemple: où et à quelles conditions ai-je le droit d' exercer quelles activités? Quelles sont les sources d' information? Comment pratiquer mon sport dans le respect de la nature? A l' heure qu' il est, le site n' existe qu' en allemand.

Feedback