tout en haut. La 23e exposition d'art alpin du CAS à Thoune

tout en haut

L' exposition « tout en haut » mise sur pied par le Musée des beaux-arts de Thoune, est également la 23 e exposition d' art du CAS. Découvrir, mais autrement, la montagne dans sa diversité: c' est ce que l' exposition veut offrir aussi bien aux amateurs d' art qu' aux alpinistes. Avec ses programmes d' accompagnement, elle offre à tous divers chemins d' approche au thème de la montagne.

Plein été. Crampons, corde, piolet sont entassés dans le sac, en prévision des courses de haute montagne. C' est précisément ce tout en haut qui est au centre de la 23 e exposition du CAS. La montagne, un motif souvent illustré en peinture, littérature et musique, est rendue dans toute sa diversité. Paysage, écosystème, espace de détente ou de retraite, lieu de nostalgie ou de performance sportive, l' exposition tout en haut propose de vivre la montagne différemment. Non pas avec de gros souliers aux pieds et de quoi se sustenter dans le sac mais simplement avec les yeux grands ouverts et l' ouïe attentive, en parcourant les salles du musée. Rencontrer la montagne dans l' art contemporain est une expérience qui peut inciter à aller à la rencontre des Alpes réelles.

Labyrinthe dans la montagne

Le Musée des beaux-arts de Thoune a invité une douzaine d' artistes à s' expri sur le thème de la montagne et certaines des œuvres présentées ont été réalisées spécialement pour cette occasion. C' est ainsi que l' artiste japonais Motoi Yamamoto, dans un travail tout en délicatesse, a constitué un labyrinthe en sel au sein duquel se cache une montagne. Pour Motoi Yamamoto, les montagnes sont des lieux de souvenir, la patrie de sa propre culture, des légendes et des mythes. Le sel est utilisé au Japon lors des rituels présidant à la naissance et à la mort. Depuis le décès de sa sœur, il y a six ans, Motoi travaille presque exclusivement avec du sel. « C' est dans la montagne de sel que se trouvent le souvenir de ma sœur. Mais pour parvenir à la montagne, ne serait-ce qu' en pensée, il faut trouver son chemin à travers un labyrinthe », déclare Yamamoto. Pour le public, c' est une tâche quasi impossible puisque le labyrinthe mis en place par l' artiste est étalé sur près de 30 m 2. Motoi Yamamoto a utilisé trois tonnes de sel pour dessiner ses lignes douces et ne s' est servi, pour les tracer, que d' une pipette en plastique.

Le Musée des beaux-arts de Thoune jouit d' un cadre idyllique au bord du lac et permet au visiteur de regarder tout en haut, jusqu' aux Alpes bernoises Une des œuvres exposées: un labyrinthe de sel avec sommet, s' étendant sur 30 m 2, de l' artiste japonais Motoi Yamamoto Photos: màd./Musée des beaux-ar ts, Thoune

Vue du sommet avec des cordes à linge

Celui qui s' étonne de la patience japonaise se réjouira de voir les tissages de lignes de Heike Weber. Elle utilise pour ce faire des cordes à linge rouges qu' elle passe et repasse sur d' innombrables clous plantés dans la paroi. Les cordes dessinent les silhouettes de chaînes de montagnes et le visiteur qui se tient au milieu de la salle a l' impression d' être devant un panorama unique. « Pour que le public ait aussi la sensation de vertige qui nous prend sur les sommets, je pose un sol blanc de telle manière que les montagnes planent sur les parois », souligne l' artiste pour expliquer la technique de son installation.

Monuments paysagers

Neal Tait est plus classique dans son rapport avec le monde de la montagne. L' artiste britannique peint les montagnes comme des monuments paysagers. Ses couleurs font penser à celles des œuvres de nombreux grands peintres suisses. Mais il n' en reste pas moins que les tableaux de Neal Tait sont modernes et contemporains. En faisant le tour de l' exposition, on rencontre souvent de tels renvois au passé ou à notre propre perception de la montagne. tout en haut exprime la montagne de diverses et nouvelles façons et permet au public de la confronter à son propre environnement. Cette exposition invite ensuite le visiteur à confronter les paysages qu' il vient de découvrir avec ceux du monde alpin réel. Thoune est en effet le point de départ idéal d' excur dans l' Oberland bernois. L' exposi offre un riche programme d' accom ainsi que des offres pour les enfants, les jeunes, les classes d' école et les adultes. Des visites ouvertes au public, des rencontres littéraires, une série de films et de la musique complètent encore cette manifestation. ( cf. encadré). a Fanni Fetzer, Musée des beaux-ar ts de Thoune ( trad. ) Les sommets de Heike Weber: des cordes à linge rouges tirées entre les innombrables clous plantés dans la paroi Le Musée des beaux-arts de Thoune présente, du 10 juillet au 18 septembre 2005, tout en haut ( hoch hinaus ), la 23 e exposition d' art du CAS. Affiche de l' exposition qui n' existe qu' en allemand tout en haut 23 e exposition d' art du CAS au Musée des beaux-arts de Thoune du 10 juillet au 18 septembre 2005 Thunerhof, Hofstettenstrasse 14, 3602 Thoune, tél. 033 225 84 20, télécopie 033 225 89 06, site Internet kunstmuseum(at)thun.ch, www.kunstmuseumthun.ch Heures d' ouverture: mardi à dimanche, 10 h–17 h, mercredi 10 h–21 h, lundi: fermé Visites Visites particulières pour les membres du CAS, sans réservation: mercredi 20 juillet, 19 hsamedi 13 août, 11 h ( uniquement en allemand ) Visites pour le public, sans réservation: mercredi 13 juillet, 19 h; dimanche 24 juillet, 11 h; dimanche 28 août, 11 h; mercredi 7 sept., 19 h ( uniquement en allemand ) Visites pour groupes avec réservation: les dates et heures sont à fixer avec le musée; coûts: 100 francs pour les groupes; pour les groupes membres du CAS: 75 francs; les dix premiers groupes du CAS qui s' inscrivent béné-ficieront d' un rabais supplémentaire ( il est possible de réserver des visites en français ) Dimanche en famille au musée: dimanche 21 août, fête pour les grands et les petits, avec des ateliers, de la musique, des collations, café et gâteaux Programme d' accompagnement « tout en haut » sur le Stockhorn: les clients qui présentent au restaurant, au sommet du Stockhorn, le billet d' entrée du musée se verront offrir un café « hoch hinaus ». Par ailleurs, la consommation d' un café au restaurant du Stockhorn donne droit à une réduction sur le prix d' entrée à l' exposition Films de montagne: le cinéma Leinwand, à Thoune, présente une série intéressante de films sur le thème de la montagne, avec des séances les mercredis 31 août, 7 septembre et 14 septembre Vacances « tout en haut »: c' est une offre comprenant une entrée au musée, une nuit avec petit déjeuner à l' hôtel Holiday, Thoune, un aller-retour sur le Stockhorn y compris le trajet en bus de Thoune à la station de départ. Prix: 125 francs par personne Livres de montagne: la bibliothèque municipale de Thoune offre des visites guidées thématiques ayant un rapport avec l' exposition: les mardis 12 juillet, 16 août, 30 août et 13 septembre Musique: l' école de musique de Thoune organisera un concert dans le cadre de l' exposition, le samedi 10 septembre Pour de plus amples informations, consultez www.kunstmuseumthun.ch

Feedback