Voies de communication historiques de la Suisse (Symposium sur les -)

01

Symposium sur les voies de communication historiques de la Suisse

Le 26 avril 1997, à la chartreuse d' Ittingen ( TG ), a eu lieu un symposium organisé à l' occasion du 100e anniversaire de la section du CAS Thurgau, sur le thème « Voies de communications historiques -Redécouverte et mise en valeur d' un bien culturel ». Le professeur Klaus Aerni, lauréat du Prix culturel du CAS 1996, y a présenté le travail accompli par l' Inventaire des voies de communication historiques de la Suisse ( IVS ).

En novembre 1996 déjà, lors de la remise, à Frauenfeld, du Prix culturel du CAS, le professeur Klaus Aerni1 avait exprimé le vœu de traiter en profondeur dans le cadre d' un symposium, dès que l' occasion s' en présenterait, le passionnant sujet des voies de communication historiques.

Outre Klaus Aerni, conférencier principal, les organisateurs du symposium avaient réuni sur le podium plusieurs autres personnes compétentes: Beat Haag, chef du service de l' amé du territoire du canton de Thurgovie, Jost Bürge, archéologue cantonal, Ida Bänziger, membre de la commission culturelle du CAS, Heini Giezedanner, chef technique de l' As thurgovienne de tourisme pédestre, ainsi que, pour l' animation, Dieter Meile, président de la commune de Weinfelden TG.

L' Inventaire fédéral L' Inventaire des voies de communication historiques de la Suisse ( IVS ), comme l' a expliqué Klaus Aerni en introduction, est un inventaire fédéral entrepris en application de la loi fédérale sur la nature et la protection du patrimoine, sur mandat de l' Office fédéral de l' environnement, de la forêt et du paysage ( OFEFP ). Il représente pour les autorités fédérales un instrument obligatoire dans l' accom de toutes les tâches de l' OFEFP et, pour les cantons et les communes, une aide aux décisions à prendre en matière d' aménagement du territoire.

La Thurgovie, un canton riche en biens culturels Comme l' a souligné K. Aerni, l' In des voies de communication historiques a mis en évidence la grande richesse de la Thurgovie dans ce domaine. Certes, une grande partie de la substance des ces chemins s' est perdue à jamais, suite à la construction de routes ou à d' autres travaux entrepris pour répondre aux besoins de l' agriculture. Ce qu' il en reste revêt cependant une importance qu' on ne doit pas sous-estimer. Dans les communes, par exemple, la conscience de ces biens culturels locaux a son importance non seulement pour chaque habitant mais aussi dans une perspective plus générale de développement touristique. K. Aerni pense surtout aux régions de montagne où il n' est pas possible de tirer profit du tourisme lié au ski. Les voies de communication historiques et leur 1 Voir Les Alpes 12/96, p. 52.

De g. à dr.: Hermann Lei, député au Grand Conseil TG, le professeur Klaus Aerni et Dieter Meile, animateur de la discussion tenue lors du symposium d' Ittin contenu culturel particulier y offrent la possibilité d' exploiter de nouveaux chemins d' excursion et d' augmenter ainsi l' attrait de ces régions.

Intérêt divers pour l' IVS Jost Bürge, archéologue cantonal, a attiré l' attention sur l' importance sociale de ces chemins de liaison. Des découvertes de pièces de monnaie, en particulier, ont permis de tirer des conclusions sur les raisons pour lesquelles les anciens chemins étaient utilisés. Globalement, le canton de Thurgovie a grandement profité de l' inventaire, car les travaux qu' il a entraînés ont permis la découverte d' un grand nombre de ruines de châteaux.

Du point de vue du tourisme pédestre, Heini Giezedanner, chef technique de l' Association thurgovienne de tourisme pédestre, a estimé que les chemins et constructions his- Grâce à l' exploitation de nouveaux chemins d' excur sur le parcours des voies de communication historiques et à la mise en évidence de leur contenu culturel, les régions de toriques doivent être intégrés au réseau des sentiers d' excursion, et que l' introduction de tels parcours à contenu culturel dans le programme des courses du CAS stimulerait certainement l' intérêt pour ce domaine.

Du côté du CAS, Ida Bänziger, de la commission culturelle, a émis le vœu qu' il se trouve encore à l' avenir, parmi les quelque 80000 membres du CAS, quelques solides hommes et femmes disposés à empoigner pelle et pioche pour participer activement à la restauration des voies historiques. Et elle a conclu en constatant avec grand plaisir que l' attribution à l' IVS du Prix culturel du CAS a contribué à la promotion d' un important et précieux travail culturel.

Rita Langenauer, Frauenfeld TG ( trad.. " " .U des 23 et 24 août 1997, dans le cadre du 100e anniversaire de la section du CAS Thurgau.

Les organisateurs de cette marche ont pour but de mieux faire connaître l' importance historique du Chrüzlipass et les méthodes de travail de l' IVS.

Collaboration CAS-IVS L' attribution à l' IVS du Prix culturel 1996 du CAS et le symposium de l' IVS tenu le 26 avril 1997 à la chartreuse d' Ittingen TG ( voir p.32 ) ont largement contribué à l' accroissement de l' intérêt mutuel. L' excursion au Chrüzlipass représentera ainsi un nouveau moment fort de cette démarche commune enrichissante pour les deux organisations.

Pourquoi le Chrüzlipass?

Même si, vraisemblablement, l' in IVS ne classera le Chrüzlipass que parmi les voies de communication d' importance régionale, ce passage mérite quelques rappels historiques. Avant l' ouverture de la gorge des Schöllenen, ce col culminant à 2347 m remplissait avec celui du Lukmanier ( 1914 m ) la fonction d' itiné de contournement du Gothard. De plus, en tant que liaison entre le Maderanertal ( vallée de la Reuss, Suisse centrale ) et le Tavetsch ( vallée du Rhin antérieur. Grisons ), il avait

Feedback