Vol au-dessus de l’Himalaya

Jean-Yves Fredriksen, alias «Blutch», fait partie de ces alpinistes qui ont trouvé dans le parapente une sorte de prolongement de leur passion pour les sommets. Guide de montagne, il a signé des voies dans le massif du Mont Blanc, mais aussi dans la face nord du Cervin. L’Himalaya? Il en avait déjà gravi quelques-uns des plus hauts sommets. La découverte du vol bivouac en parapente a permis à ce Savoyard bourlingueur de s’inventer de nouveaux rêves. La première traversée de l’Himalaya à pied et par les airs en était un. En quatre mois, du Tadjikistan à la Birmanie, avec son parapente et... son violon, il s’est confronté aux éléments, aux hommes et à lui-même. Il a failli plus d’une fois y laisser sa peau, sa famille aussi, rudement mise à l’épreuve. Car Blutch est aussi un époux et un papa. Comme sa femme et ses filles, on lui en veut de s’être à ce point «égaré» dans cette entreprise égoïste. Mais en même temps, on a envie de le remercier de nous avoir montré que l’aventure avec un grand «A» était encore possible. De le remercier aussi pour ce récit palpitant d’une aventure dont lui-même n’avait pas saisi l’immensité avant de s’y lancer.

Auteur

Jean-Yves Fredriksen

Source

Editions Paulsen Guérin, 2018, ISBN 978-2-35221-272-0, 35 fr. 80

Feedback