A skis

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

À skis

Au gré d' une sandale ailée, plaines d' argent, sommets d' or fin! sur vos formes immaculées, je glisse d' un essor sans fin.

Sur les neiges accumulées, je trace en vainqueur mon chemin du sommet au fond des vallées, un trait large comme la main.

Dans le souffle de ta caresse, montagne, sereine maîtresse, mon vol m' emporte sans effort.

Je me sens maître de l' espace, et dans l' éther glacé je passe, libre, puissant, joyeux et fort.

John Bérard

Feedback