Autour de la cabane Topali

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

Le Brunegghorn sera la grande attraction des ascensions à faire depuis la cabane Topali.

On y parvient en traversant les glaciers supérieurs et inférieurs d' Abberg. Une masse assez importante de séracs à la cote 3000 environ du glacier inférieur rend ce passage assez difficile pour ne pas dire dangereux. Il est préférable de passer la vire qui se trouve dans les rochers qui partagent ce glacier d' Abberg en deux parties. Passage plus court, plus facile, mais qui présente un obstacle, celui d' une cheminée remplie de neige glacée que seuls des alpinistes expérimentés pourront vaincre sans le secours d' un guide.

Ascension magnifique de 5 heures de durée pour monter, 4 heures pour descendre environ. La vue depuis le sommet s' étend des Alpes bernoises au Cervin en passant par les formidables Mischabel. Puis, terrible et splendide, se dresse le Weisshorn aux parois vertigineuses, aux arêtes audacieuses, aux glaciers suspendus dans le vide, masse sublime et effrayante dont la vision ne peut s' oublier. Plus loin, c' est le Bieshorn, contrefort du Weisshorn, puis plus bas les Diablons qui paraissent petits, petits en comparaison du géant Weisshorn. Enfin les Barrhörner, les Stellihörner, etc., il y en a trop.

A une heure de distance de la cabane Topali, les Gässispitze feront le bonheur... ou le désespoir des « as » de la varappe, suivant qu' ils les « auront eus » ou non. A ceux qui font de la varappe pour la joie et le plaisir d' en faire sans acrobatie, les Stellihörner donneront ample satisfaction. Mais bien des cordées devront passer avant que la piste soit bonne; actuellement, le rocher est pourri, garni de pierrailles, tout s' effrite, pas de prises solides il faut beaucoup de prudence.p jacCard.

Feedback