Averse

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

L' averse nous a surpris

tandis que nous traversions ces grandes plaques fauves,

emprisonnant notre bonne humeur

sous les capuchons grisaille.

La corde familière

devenue froide, hostile et raide

traîne et résiste comme un poids mort.

Et nous accomplissons les mêmes gestes

mesurés

en songeant tout à la fois

à un grand feu de bois ronflant,

à la fissure qui sera glissante,

à ceux qui nous attendent en bas

et à la joie que nous aurons

d' avoir vaincu quand même.

Serge Herzen

Feedback