Dr Ernst Jenny

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

1876—1940.

Le 11 avril nous avons, en une cérémonie émouvante au Crématoire d' Aarau, dit un dernier adieu au Dr Ernst Jenny, membre d' honneur du C.A.S., rédacteur des Alpes pour la partie en langue allemande. Un coup d' apoplexie l' avait enlevé, en plein travail, à sa famille et ses amis. La disparition si subite de ce collègue aimé et estimé de tous ceux qui le connaissaient a cause une profonde douleur au sein du C.A.S.

Ernst Jenny naquit le 17 novembre 1876 à Liedertswil ( Bâle-campagneil fit ses premières études à l' école de Waldenburg, puis passa ses examens de maturité au gymnase de Bàie. A sa sortie du gymnase, il étudia aux Universités de Bâle et de Berne et reçut dans cette dernière le diplôme de docteur après avoir présenté une thèse sur « Haller, philosophe ».

Aussitôt après, en 1902, il fut appelé au poste de maître principal d' his et de langue allemande à l' école de district de Zofingue, dont il fut recteur en 1929. Dès 1903, il travailla à la bibliothèque de la ville de Zofingue, à laquelle, comme bibliothécaire, il sut donner une grande extension et dont il publia le catalogue.

Son activité pédagogique était fort appréciée des nombreux élèves qui, durant ces 38 années, passèrent dans les classes de l' école de Zofingue.

En outre, pendant 35 ans, il dirigea la rédaction du Zofinger Neujahrsblatt.

Jenny, qui était poète à ses heures, était un écrivain distingue; il a publié un certain nombre d' ouvrages qui le firent connaître au-delà des fron-tères de notre pays: Haller philosophe, Gottfried Keller et la vie spirituelle allemande, la poésie alpine de la Suisse allemande, histoire de la littérature suisse ( où il collabora avec Virgile Rossel pour l' édition allemande ), les ascensions d' Andreas Fischer dans les Alpes et au Caucase, Edmund von Fellenberg: l' appel des montagnes; Christian Klucker: Souvenirs d' un guide de montagne; Gottlieb Studer: Par les glaciers et les sommets; l' exploration des Alpes suisses ( dans Confœderatio Helvetica ). Sans parler de nombreux récits et nouvelles sur des sujets alpins.

Jenny était un alpiniste expérimenté et il fit de nombreuses ascensions. Il affectionnait particulièrement les Alpes bernoises, mais aussi les montagnes des environs des glaciers de l' Aar.

Son rôle au Club alpin, où il était entré en 1900, fut important, si bien qu' en 1937 il fut nommé membre d' honneur du C.A.S. Président de la section de Zofingue pendant 28 années, il contribua grandement à répandre parmi ses collègues le goût et la connaissance de la montagne. Son autorité fut si appréciée dans sa section qu' il en fut nommé membre honoraire en 1933 et président d' honneur en 1936. Il fit partie du Comité central d' Aarau ( 1920-1922 ), où il était chargé de la direction des publications. Il était alors rédacteur de l' Alpina et fut un partisan actif de la fusion de nos trois périodiques en un seul. Et lorsque fut créée notre revue Les Alpes, dont il fut immédiatement nommé rédacteur, il s' y voua tout entier et avec ardeur. C' est à son goût sûr et précis, à sa connaissance de la montagne et de la littérature alpine, à sa connaissance aussi de l' histoire du C.A.S. et de l' histoire de l' alpinisme que nous sommes redevables de la place prépondérante qu' oc notre journal Les Alpes dans la littérature alpine.

A chacune de nos entrevues, nous nous entretenions des questions relatives à la tenue et au contenu de notre revue; souvent nous avons étudié les modifications possibles à apporter à notre périodique; il traitait ces questions avec une grande largeur de vues, mais toujours sa pensée principale était de défendre et de soutenir les intérêts élevés de l' alpinisme. Il tenait à suivre la ligne de conduite qu' il s' était tracée pour atteindre le but que Les Alpes s' étaient fixé.

L' évolution de l' alpinisme l' intéressait au plus haut point et il était un chaud partisan de l' envoi d' expéditions suisses dans les montagnes étrangères, tant en Asie qu' en Amérique.

Il avait une grande culture artistique; aussi est-ce en grande partie à lui qu' est due l' institution des expositions d' art alpin que le C.A.S. inaugura en 1936 et qui vont se développant de plus en plus.

Par le brusque départ prématuré du Dr Jenny, 1e C.A.S. se voit privé d' un de ses meilleurs enfants. Il fait en lui une perte immense. En lui disparaît un clubiste profondément attaché à notre Club, admirateur de nos montagnes et de notre nature alpestre, un homme d' une érudition étendue, aux vues claires et larges, un grand travailleur.

L' émotion m' étreint en écrivant ces lignes à la mémoire de celui qui fut un ami très cher, un collègue avec lequel nous avons si longtemps travaillé de concert, en plein accord, et dont le souvenir me restera toujours présent.

Qu' il nous soit permis de présenter ici à nouveau à sa veuve et à ses enfants, ainsi qu' à la section de Zofingue, l' expression de notre plus profonde sympathie.A Romsy

Feedback