Le lérot

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

Avec 1 illustration ( 66Par R.P. Bille

Voilà un bien curieux petit animal, commun partout en montagne et même en plaine, mais que l'on observe rarement de jour, étant donné ses mœurs essentiellement nocturnes. De la taille d' un rat jeune dont il rappelle un peu les allures, il vit surtout en forêt ou dans les cavernes et grimpe aux arbres avec une agilité surprenante. Les lérots s' installent très souvent dans les vieux nids d' écureuils ou d' oiseaux. Il y a quelques années, j' avais découvert un nid de ramiers dans la forêt de Finges près Sierre.Voulant suivre de près l' éclosion, quelle ne fut pas ma surprise de trouver au lieu d' oeufs ou de pigeonneaux, le rongeur roulé confortablement au fond du nid de brindilles qu' il avait complété par un dôme de mousse. Un peu engourdi, il se laissa prendre à la main sans peine et j' eus tout le loisir de bien l' examiner. Ses yeux noirs extrêmement vifs étaient un peu proéminents, ses oreilles assez grandes, très mobiles, sa tête rousse et blanche rayée de noir sur les côtés avait une physionomie particulière pour un rongeur et ne manquait pas d' une certaine élégance de coloris. Très fier de ma trouvaille, je glissai la petite boule grisâtre dans l' une de mes poches. Mais durant le trajet, elle sortit de sa torpeur et dut quitter mon pantalon sans que je m' en aperçusse! Depuis cette mésaventure j' ai revu bien d' autres lérots, car des bûcherons m' en apportent régulièrement quelques exemplaires chaque printemps au moment du réveil.

Les lérots qui sont très friands de graines, d' œufs, d' insectes et de fruits s' apprivoisent facilement lorsqu' on les prend jeunes au nid. Ils dorment une grande partie de la journée, sont très propres et durant l' hiver ne s' engourdissent que partiellement. Même dans la nature, ces rongeurs ne connaissent jamais la profonde léthargie de la marmotte par exemple. Ils hivernent en petites bandes dans des trous d' arbres ou de rochers qu' ils calfeutrent soigneusement contre le froid et vivent alors des provisions amassées durant la belle saison.

Feedback