Des Bénévoles très motivés Votés durant la Conférence des présidents

La section Mythen du CAS peut porter un regard satisfait sur les fruits de son récent travail: de 2006 à 2008, elle a remis à neuf ses deux cabanes et le Salbit-Biwak. Il a fallu, pour respecter les budgets, faire appel aux sociétaires. Les milliers d' heures de bénévolat qu' ils ont fournies ont été une rude campagne qui a soudé la section, comme le dit son président Walter Arnold.

Tout a commencé à l' été 2006 avec la structure du Salbit-Biwak, héliportée vers la vallée pour y recevoir un toit et un aménagement intérieur neufs. L' année suivante, c' est la Glattalphütte qui était électrifiée. La tranchée destinée à la conduite a été creusée par une entreprise aidée d' un groupe de protection civile de Bassersdorf. Mais la transformation de la cuisine et la rénovation de la chambre du gardien ne doivent rien qu' au travail fourni par les membres au cours des années 2007 et 2008. Le coût des travaux s' est monté à 90 000 francs, « la moitié de ce qu' il aurait été sans nos mille heures de prestations propres », nous confie Walter Arnold. Ce n' était qu' un avant-goût du chantier suivant, la rénovation intégrale de la Lidernenhütte. Commencée en 2008, elle a coûté près de 600 000 francs et deux mille heures de travail bénévole, sans compter les travaux préparatoires. Au total, le président peut donc se flatter d' avoir mis ces biens collectifs au bénéfice de trois mille heures de prestations gratuites. En tant que président de la commission des constructions, il a dû consacrer aux séances de chantier des centaines d' heures à lui tout seul.

Ces chiffres ne sont pas avancés pour s' en plaindre: Walter Arnold se félicite de son bilan, soulignant que l' ambiance a toujours été bonne et que ces joyeuses corvées ont tissé de solides liens entre les membres de la section. Ce n' était pas donné au départ, et l' information continue fournie par la section sur l' avance des travaux, via son bulletin et son site internet, a certainement donné du poids aux appels à participation. Les bénévoles ont aussi été récompensés par quelques manifestations festives comme le sapin de chacune des constructions. Il faut également rendre hommage aux trois gardiens qui, de grand cœur, ont joué un rôle essentiel dans la motivation des ouvriers improvisés. Leur enthousiasme fut contagieux!

Qu' est que le président changerait à sa manière de faire, si c' était à recommencer? « Il faudrait évaluer plus précisément les coûts », dit-il. Par exemple, le transport et la subsistance des bénévoles ne figuraient pas au budget. Il est apparu aussi qu' une rénovation comporte des travaux imprévus mais inévitables. Il faut donc toujours prévoir une marge, que l' exemple de la Lidernenhütte permet de chiffrer: au décompte final, la rénovation a coûté presque 600 000 francs alors que le budget n' en prévoyait que 470 00O. L' Association centrale a pris à sa charge un montant de plus de 126 000 francs, et la section a dû couvrir le reste par ses moyens propres et par l' emprunt. Aucune voix, lors de l' assemblée générale, ne s' est élevée contre cette dépense, et Walter Arnold met cette heureuse unanimité sur le compte de la belle ambiance résultant de l' effort collectif.

Lidernenhütte CAS

www.lidernenhuette.ch

Section Section Mythen Emplacement Riemenstalden/UR Coordonnées/altitude 695 480/199 000/1727 m Couchettes 80 Année de construction 1944 + 1981 Année de rénovation 2008 Description des travaux Réorganisation cuisine, accès, escaliers chambres, dortoirs, technique, local d' hiver, mesures de protection contre l' incendie Coûts des travaux 588 000 francs Contrib. Fonds des cabanes 126 900 francs Architecte Joseph Camenzind, Schwyz Type de mandat Direct Adresse internet

Feedback