La femme et le ski: oui, mais...

Le numéro de février 1943 de Nos Montagnes, la revue du Club suisse des femmes alpinistes, est entièrement consacré au ski. Sur 24 de ses 26 pages, des femmes et des hommes écrivent sur le plaisir et le danger, l’histoire et la technique du ski, moitié en allemand, moitié en français. Aussi bien le médecin Rudolf Campell, alors président central du CAS, que Madame Hess-Vincent, secrétaire de la commission technique de la Fédération suisse de gymnastique féminine, se sont prononcés en faveur du ski féminin, avec modération toutefois: «Le ski, lorsqu’il est pratiqué avec raison, constitue un excellent exercice pour les femmes. La course devrait pour elles se limiter à un épisode passager, qui ne devrait jamais devenir une fin en soi.» Le guide de montagne et moniteur de ski Simon Rähmi donne «des explications très peu mécaniques» pour quatre illustrations, «car ces dames ne sont pas des amies de la mécanique du ski». Elisabeth Borel, de la section Neuchâtel du CSFA, conclut l’article «La jolie saison du ski» avec le constat suivant: «Joies du ski, les meilleures parmi les meilleures, vous resterez inoubliables et inoubliées.»

Feedback