IFSC Climbing World Championships – Hachioji 2019 © Foto: SAC / davidschweizer.ch

Finale de Bloc sans suissesses Championnats du monde d'escalade sportive 2019

Avec Petra Klingler, Anne-Sophie Koller et Sofya Yokoyama, trois suissesses ont atteint les demi-finales des Championnats du monde d'escalade sportive à Hachioji (JPN). En terminant dixième, Petra manque de peu la finale des 6 meilleures athlètes. Une grande déception pour l'ancienne Championne du monde de Bloc.

Quatre problèmes extrêmement difficiles attendaient les 20 demi-finalistes à la salle Esforta Arena à Hachioji. Hier, Petra Klingler (Bonstetten ZH), Anne-Sophie Koller (Bienne BE) et Sofya Yokoyama (Rolle VD) se sont toutes les trois qualifiées pour les demi-finales.

Une première pour Anne-Sophie et Sofya

Anne-Sophie Koller, qui a vécu aujourd'hui sa première demi-finale en Championnats du monde de Bloc, a été la première suissesse à s’élancer. Toutes les athlètes ont rapidement trouvé que les constructeurs de voies avaient créé des problèmes très exigeants.

Anne-Sophie Koller
«
Malheureusement, les problèmes étaient extrêmement difficiles et les Tops étaient très éloignés pour moi.
Anne-Sophie Koller

« Mais je suis contente d'avoir atteint la Zone au deuxième Bloc et je suis satisfaite de ma 15ème place ».

Sofya Yokoyama, qui a aussi disputé sa première demi-finale de Bloc en Championnats du monde devant ses grands-parents japonais venus spécialement de Suisse, a également serré les dents sur ces problèmes. Au final, elle a atteint une Zone en deux tentatives et termine au 17ème rang du classement final. « Ce round a été un grand défi mais c'était très enrichissant. Je ramène avec moi beaucoup d'expérience de ma première participation en demi-finale » résume la vaudoise.

«C'est difficile»

La dernière suissesse à prendre le départ était Petra Klingler. Dans le premier bloc, sa main gauche était posée sur la prise supérieure mais elle ne pouvait pas la saisir correctement ; elle a donc glissé. Dans les minutes qui restaient, il devenait difficile à atteindre le Top. Avec les deux problèmes suivants, elle a atteint les Zones relativement rapidement mais a également loupé les Tops. En raison de la difficulté de la construction du parcours et de l'absence de Tops atteints lors de la compétition, une seule Zone supplémentaire aurait été suffisante lors du quatrième et dernier bloc afin de se sélectionner pour la finale.

Fortement applaudie, par toute l'équipe suisse et les spectateurs, Petra Klingler s'est frayée un chemin vers les premières prises exténuantes du dernier bloc. Malheureusement, le temps s'est écoulé, Petra n’a pas réussi à s’accrocher à la prise de la Zone et le rêve de participer à la finale s'est envolé. Une grande déception pour le jeune femme de 27 ans. « Je n'ai pas pris un départ optimal dans la compétition. J'ai raté de peu le Top du premier bloc et j'aurais également dû atteindre la dalle au deuxième problème. Bien que cela devenait de plus en plus difficile mentalement, j'ai essayé de rester confiante ; j’avais vu qu'Akiyo Noguchi avait aussi dû lutter » a déclaré Petra après la compétition.

Petra Klingler
«
C'est très difficile que mon rêve ait été brisé. Je sais que je fais partie des favorites mais maintenant, il est temps de regarder vers l'avenir, parce que ma prochaine mission a lieu demain.
Petra Klingler
Championne du monde de Bloc 2016

Petra Klingler, Sascha Lehmann (Burgdorf BE), Anne-Sophie Koller, Sofya Yokoyama et Andrea Kümin (Winkel ZH) poursuivront les qualifications de Difficulté mercredi 14 août.

Feedback