IFSC Climbing World Championships – Hachioji 2019 © Foto: SAC / davidschweizer.ch

Sascha Lehmann manque la finale de difficulté Championnats du monde d’escalade sportive 2019

Aujourd’hui, 26 femmes et hommes ont disputé la demi-finale de difficulté des championnats du monde d’escalade sportive à Hachioji (JPN). Parmi eux, le Suisse Sascha Lehmann, qui avait terminé premier des qualifications hier. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme il l’aurait voulu aujourd’hui, et le Bernois, 23e, a manqué de loin la finale des huit meilleurs.

Tout juste 24 heures après avoir remporté les qualifications aux côtés de Tomoa Narasaki (JPN) et de Jakob Schubert (AUT), Sascha Lehmann (Berthoud BE) est reparti à l’assaut du mur d’escalade pour tenter de décrocher une des huit places pour la finale.

«J’aurais dû écouter mon intuition»

Après un départ un peu nerveux, il a grimpé comme à son habitude avec assurance jusqu’au premier crux, juste après le milieu de la voie. «Lors de l’inspection préalable de la voie, je l’avais regardée seul et j’avais trouvé une éventuelle solution pour ce passage. Mais ensuite, j’en ai parlé avec les autres athlètes, et j’ai malheureusement abandonné mon idée de base», a-t-il déclaré. Le jeune homme de 21 ans s’est en effet décidé à surmonter ce passage de la manière proposée par la plupart des athlètes, et non pas selon son premier sentiment.  Malheureusement, il est tombé exactement à cet endroit, retombant à la 23e place au classement. Avec quelques mouvements de plus seulement, il aurait perdu bien moins de rangs.

Sascha Lehmann
«
Aujourd’hui, j’étais bien plus nerveux qu’hier, a-t-il déclaré après la demi-finale. Mais surtout, je n’aurais pas dû me laisser troubler et j’aurais dû écouter mon intuition. J’étais content de ce que j’ai montré jusqu’à ce que je tombe.
Sascha Lehmann

Pas de Suissesse en demi-finale

Aucune Suissesse ne faisait partie des 24 meilleures athlètes alignées en demi-finale. Petra Klingler, meilleure Helvète, a terminé à la 29e place. Anne-Sophie Koller a fini 31e, Andrea Kümin et Sofya Yokoyama 32e et 42e.

Compétition de vitesse le samedi 17 août

Les athlètes ont désormais un jour de repos à Hachioji, avant la compétition de vitesse samedi. Les cinq athlètes suisses feront alors de nouveau chauffer leurs muscles.

Feedback