Luigi Lavizzari (1814-1875)

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

Luigi Lavizzari ( 1814-1875 ) L' année 1863, si importante pour le CAS, avait apporté aussi aux amis de la nature et de la montagne tessinoise un don précieux: la publication des Excursions dans le Tessin dues au naturaliste de Mendrisio, Luigi Lavizzari. Dans la préface il souligne:

« Lors de la description des diverses parties des hauteurs tessinoises, je n' ai pas négligé de désigner les magnifiques panoramas que l'on peut goûter de nos montagnes. En outre, j' ai indiqué les chemins et les sentiers conduisant à ces hauteurs, et y ai ajouté les temps de marche, ainsi que l' altitude des montagnes, lacs et zones habitées. » Ce premier « guide » des Alpes tessinoises resta la seule source pour les gens de langue italienne en quête de vagabondage jusqu' en 1932, moment où parut la traduction de l' édition allemande du guide du CAS. En reconnaissance des services rendus par Lavizzari lors de la naissance de l' alpinisme au Tessin, le premier Jahrbuch du Club Alpin Tessinois, publié en 1887, fut dédié à sa mémoire.

Le principal mérite des Excursions dans le Tessin réside dans le fait que les indications géologiques, botaniques ou minéralogiques sont données dans une langue intelligible à tous, animée souvent d' un souffle poétique. La meilleure preuve de l' enthousiasme que Lavizzari portait à sa petite patrie se trouve dans l' article paru en 1869: Le Monte Generoso et ses environs.

Comme d' autres savants tessinois, Lavizzari renonça à une chaire dans une université italienne pour se contenter de professer au lycée cantonal de Lugano. Il a laissé une œuvre scientifique importante, source d' informations précieuses pour les explorateurs de la pointe sud du pays.

Sa vie, dépourvue de tout égoïsme, complètement vouée à la science et à education est présentée encore et toujours à la génération montante comme un exemple à imiter. A l' instar de son compatriote Stefano Franscini ( 1796-1857 ), Lavizzari est mort pauvre, parce qu' il avait tout sacrifié au bien de son pays.Giuseppe Ritter

Feedback